Dernières nouvelles au sujet de nos initiatives pour améliorer la qualité de l’air – Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Initiatives d’amélioration de la qualité de l’air et résultats – Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Plus de détails sur l’amélioration de la qualité de l’air et initiatives de surveillance près de nos installations – Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Réduction des émissions et amélioration de la surveillance près de nos installations – plus de détails sur les initiatives de Suncor liées à la qualité de l’air dans le Rapport sur le développement durable 2014

Air

Sur cette page :

Nous surveillons la qualité de l'air à proximité de nos installations. Nous nous penchons surtout sur les éléments suivants :

  • dioxyde de soufre (SO2)
  • oxydes d'azote (NOX)
  • composés organiques volatils (COV)

Dans l'ensemble, les émissions atmosphériques totales déclarées en 2013 ont diminué de 20 % par rapport à 2012, surtout en raison d’une réduction des émissions du secteur Sables pétrolifères et de la cession de la majorité de nos activités de gaz naturel conventionnel.*

En 2013, nous avons déployé des efforts pour quantifier plus précisément les émissions fugitives provenant de nos activités; ce qui a donné des valeurs moins élevées des émissions de COV, par rapport aux années antérieures.

Nous avons aussi enregistré une réduction des émissions de SO2 et de NOx à notre usine d’énergie et d’utilités des Sables pétrolifères en 2013. Cela peut découler de l’utilisation de carburants de remplacement et des pannes majeures qui ont eu lieu à l’usine d’énergie et d’utilités.

Le vaste échantillonnage des zones minières, des sites d’élimination dédiés et des bassins des Sables pétrolifères, ainsi que la fréquence accrue des essais, a fourni des données plus représentatives et a permis une meilleure quantification des émissions fugitives de COV provenant des activités minières.

* Nota : En septembre 2013, nous avons conclu la vente annoncée de nos actifs de gaz naturel conventionnel dans l’Ouest du Canada. La majorité de nos actifs de gaz naturel conventionnel en Colombie-Britannique ne faisaient pas partie de la vente.

Suncor, environnement – émissions atmosphériques

(1) Il y a eu une diminution considérable des émissions de COV en 2013, comparativement aux années précédentes en raison de l’échantillonnage important effectué dans les zones minières et les zones d’élimination prédéterminées et d’une hausse de la fréquence d’évaluation des émissions de COV. Il y a aussi eu une réduction des émissions de SO2 et de NOx à l’usine de base des Sables pétrolifères Énergie et utilités qui peut être attribuée à l’utilisation de carburants de remplacement et des pannes majeures qui s’y sont produites.

(2) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

Contrôle de la qualité de l’air

Nous sommes membre de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA) de l'Alberta, qui contrôle la qualité de l’air à l’échelle de la région des sables pétrolifères 24 heures par jour, 365 jours par année. La WBEA fournit des données sur la qualité de l’air ambiant et un indice de la qualité de l’air en temps réel (mis à jour chaque heure) que le public peut consulter dans le site Web de la WBEA.

Nous soutenons un contrôle de la qualité de l'air par le biais d’organisations regroupant de multiples intervenants qui contrôlent et signalent la qualité de l’air en tout temps, et assurent la disponibilité des résultats pour le public et les agences gouvernementales, au besoin.

Alberta

Ontario

Montréal

  • Nous collaborons avec le Service de l’environnement de la ville de Montréal en fournissant des données sur la qualité de l’air ambiant aux fins de rapports et d’analyse.

En février 2012, les gouvernements du Canada et de l’Alberta ont lancé le Plan de la mise en œuvre conjoint du Canada et de l’Alberta pour la surveillance visant les sables bitumineux (JOSM) – une initiative pilote visant à aborder les enjeux de la validité scientifique et la gestion des programmes de contrôle existants. D’ici à ce que le plan soit pleinement mis en œuvre en 2015 :

  • les sites échantillonnés seront plus nombreux, et leur territoire sera élargi
  • le nombre et le type de paramètres mesurés seront accrus
  • la fréquence de l’échantillonnage sera augmentée
  • les méthodologies de surveillance de l’air et de l’eau seront améliorées
  • un programme intégré de gestion de données ouvertes sera mis au point

Le programme de surveillance devrait être transféré à l’Alberta Environmental Monitoring Evaluation and Reporting Agency (AEMERA), qui a débuté ses activités en 2014 et est prescrit par la Loi 31, Protecting Alberta’s Environment Act. L’AEMERA offrira un accès ouvert et transparent à des données scientifiques crédibles et pertinentes et de l’information sur l’état de l’environnement de l’Alberta aux décideurs politiques, organismes de réglementation, planificateurs, chercheurs, collectivités, groupes de parties intéressées, industries et public général.

Nous appuyons fortement les mesures décrites dans les plans JOSM et AEMERA. Nous continuons à collaborer avec les gouvernements, les pairs de l’industrie et autres parties intéressées pour veiller à ce que ces mesures de surveillance additionnelles soient mises en œuvre de façon efficace et efficiente, à mesure que nous poursuivons le but commun de réduire au minimum l’impact de la mise en valeur des sables pétrolifères sur la qualité de l’air dans la région.

Dioxyde de soufre (SO2)

Les rejets de SO2 affectent directement la qualité de l'air.

En 2013, les émissions absolues de SO2 et l’intensité des émissions ont diminué de 18,5 % et de 19,7 % respectivement, par rapport à 2012. Cela peut être largement attribuable à la diminution des émissions des Sables pétrolifères et de la cession de la majorité de nos actifs de gaz naturel conventionnel.

Les émissions de SO2 de notre usine d’énergie et d’utilités des Sables pétrolifères ont diminué en 2013. Cela peut découler de l’utilisation de carburants de remplacement et des pannes majeures qui ont eu lieu à l’usine d’énergie et d’utilités.

En raison des travaux de maintenance et des arrêts planifiés à l’usine de valorisation, nous avons connu une réduction de l’utilisation de la chaudière chauffée au coke. Par conséquent, la demande d’électricité et de vapeur a diminué en 2013. Au cours de cette période, la disponibilité du gaz naturel était plus grande ce qui a permis de diminuer la quantité de coke utilisé à notre usine d’énergie et d’utilités.

Les réductions des émissions de SO2 ont été compensées par une légère augmentation des émissions de deux de nos raffineries. Alors qu’une diminution du brûlage à la torche à nos raffineries de Sarnia, Montréal et Denver a permis de diminuer les émissions de SO2, une augmentation du brûlage à la torche en raison de travaux de maintenance effectués à l’incinérateur de notre raffinerie d’Edmonton et une modification du contenu en soufre de notre usine des Lubrifiants de Mississauga ont entraîné une légère hausse des émissions de SO2.

Suncor,  environnement – intensité des émissions de dioxyde de soufre (SO2)

(1) Les données des Sables pétrolifères en 2008 incluaient les activités de Firebag. Depuis 2009, l'installation Firebag est incluse dans le secteur In Situ.

(2) Les données déclarées en 2013 pour le secteur Activités terrestres – Amérique du Nord représentent les propriétés détenues tout au long de l’année, ainsi que les propriétés cédées jusqu’à la date de leur vente.

(3) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

(4) L’intensité des émissions de SO2 globales à l’échelle de la Société a diminué de 19 % en 2013 par rapport à 2012; cela est principalement attribuable à une baisse des émissions de SO2 à l’usine de base des Sables pétrolifères Énergie et utilités.

Oxydes d'azote (NOx)

Les rejets de NOx affectent directement la qualité de l'air.

Les émissions absolues de NOx et l’intensité des émissions à l’échelle de la Société ont diminué en 2013. Par rapport à 2012, les émissions absolues de NOx ont diminué de près de 8,2 % et l’intensité des émissions a diminué de 9,5 %. Cela peut être principalement attribuable à une diminution des émissions de NOx des Sables pétrolifères et de la cession de la cession de la majorité de nos actifs de gaz naturel conventionnel.

Les émissions de NOx de l’usine d’énergie et d’utilités des Sables pétrolifères étaient moins élevées en 2013 qu’en 2012. Cela découle de l’utilisation de carburants de remplacement et des pannes majeures qui ont eu lieu à l’usine d’énergie et d’utilités.

Les réductions des émissions de NOx ont été légèrement compensées par une augmentation des émissions provenant de notre plateforme de forage en mer Terra Nova et de nos installations in situ à Firebag.

L’augmentation des émissions de NOx du Terra Nova découle de la production accrue de l’installation en 2013. Un arrêt de maintenance prolongé en 2012 a réduit les heures de fonctionnement des génératrices d’électricité du Terra Nova, ce qui a entraîné des émissions moins élevées pour l’année.

L’augmentation des émissions de NOx à nos installations in situ à Firebag est principalement due au nombre plus élévé d’heures de fonctionnement de l’équipement de combustion en raison de l’accroissement de la production.

Suncor,  environnement – intensité des émissions d’oxydes d'azote (NOx)

(1) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses. La diminution de l’intensité des émissions de NOx à Terra Nova en 2013 découlait de travaux de maintenance hors station effectués en 2012. 2013 représente une année complète de production.

Composés organiques volatils (COV)

Les COV peuvent affecter directement et indirectement la qualité de l'air en raison des interactions synergétiques avec d'autres substances dans le milieu naturel.

Dans l’ensemble, les émissions totales de COV en 2013 ont diminué d’environ 40,7 % par rapport à 2012. La diminution des émissions de COV provient principalement du secteur Sables pétrolifères et de notre plateforme de forage en mer Terra Nova.

Le vaste échantillonnage des zones minières, des sites d’élimination dédiés et des bassins des Sables pétrolifères, ainsi que la fréquence accrue des essais, a fourni des données plus représentatives fugitives de COV provenant des activités minières.

Les réductions importantes des COV provenant de Terra Nova en 2013 peuvent être attribuées à l’installation de notre système de gaz inerte et de récupération des hydrocarbures qui couvre les réservoirs des cargos avec des gaz d’hydrocarbures purs récupérés pendant la production, éliminant ainsi efficacement le rejet de COV.

En apprendre davantage sur le système de gaz inerte et de récupération des hydrocarbures.

Les augmentations des émissions de COV provenant des autres secteurs commerciaux découlent largement de l’accroissement de la production.