Énergie éolienne et biocarburants – examen en profondeur des investissements de Suncor dans l’énergie renouvelable dans le Rapport sur le développement durable 2014

Investissements : énergie éolienne et biocarburants – Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Investir dans l’énergie éolienne et les biocarburants pour bâtir un avenir énergétique plus durable – plus de détails dans le Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Énergies renouvelables : examen en profondeur des investissements de Suncor dans l’énergie éolienne et les biocarburants dans le Rapport sur le développement durable 2014

Énergies renouvelables

Sur cette page :

Projet d’éolienne Ripley de Suncor (Ripley, en Ontario), énergie renouvelable

 

Tandis que nous tentons de créer un avenir énergétique durable, l'énergie renouvelable occupera une place plus importante dans le bouquet énergétique global. Selon le rapport World Energy Outlook 2013 de l’Agence internationale de l’énergie, les énergies renouvelables devraient représenter près de la moitié de l’augmentation de la production d’énergie mondiale entre maintenant et 2015.

Nous sommes des pionniers dans le secteur de l'énergie renouvelable au Canada. Nos investissements à ce jour sont axés sur l'énergie éolienne et les biocarburants, même si nous continuons à surveiller d'autres occasions à long terme, incluant l'énergie solaire.

Pourquoi l’énergie renouvelable?

Pourquoi une entreprise telle Suncor, dont l’expertise principale repose sur la production de pétrole et de gaz naturel, investirait du temps, de l’argent et des ressources dans l’énergie éolienne, les biocarburants et d’autres projets d’énergie de remplacement? C’est une question que le Pembina Institute, un centre d’études et de recherches de l’Alberta, s’est posée récemment.

Le Pembina Institute souligne que les sociétés pétrolières et gazières ont les compétences nécessaires pour développer une énergie renouvelable, la connaissance des marchés et des technologies complexes à la mise sur pied de projets majeurs et la collaboration des collectivités. Les sociétés pétrolières et gazières ont aussi accès à des capitaux, grâce à des bons antécédents de crédit et des actifs de ressources précieuses.

Le développement de projets axés sur l’énergie renouvelable fait partie de notre plan d’action sur le changement climatique à long terme. Notre portefeuille total de sources d'énergie renouvelable déplace en ce moment environ un million de tonnes de dioxyde de carbone par an, soit l'équivalent des gaz d'échappement émis annuellement par environ 225 000 automobiles.

Le développement de formes d'énergie différentes est aussi une bonne décision d'affaire. L'énergie éolienne et les biocarburants font partie des sources d'énergie de l'avenir — et nous voulons être parmi les fournisseurs de solutions énergétiques multiples grâce à ce que nous croyons être des investissements stratégiques et à peu de risques.

En apprendre davantage sur l’énergie renouvelable dans FSP

Énergie éolienne

Notre premier projet éolien a démarré en 2002. À l'heure actuelle, nous participons à l'exploitation de six parcs éoliens, dont cinq dans le cadre d’arrangements communs. La capacité de production totale de ces parcs est de 255 mégawatts (MW), suffisamment pour fournir de l'électricité à environ 100 000 foyers canadiens.

Notre septième projet de parc éolien, Adelaide, situé dans le sud-est de l’Ontario, a obtenu les approbations réglementaires et ajoutera 40 MW à notre portefeuille à la fin de 2014. Un huitième projet, Cedar Point, devrait permettre d’ajouter 100 MW à la fin de 2015, sous réserve des approbations réglementaires. Ensemble, ces projets permettront à notre capacité éolienne totale d’atteindre 395 MW.

Préoccupations liées l’énergie éolienne

En dépit du soutien en faveur de l'énergie éolienne en général, des inquiétudes ont été soulevées par des personnes habitant à proximité des projets proposés relativement à l'installation de turbines éoliennes près de leurs maisons. Cette situation est habituelle dans toute collectivité où d'importants projets de développement sont prévus. Parmi les principales préoccupations, on retrouve la diminution possible de la valeur des propriétés dans la région et l'atteinte du paysage. Des inquiétudes relatives aux risques éventuels pour la santé sont toujours présentes même si les études n'ont établi aucun lien entre les turbines éoliennes et des problèmes de santé. Nous continuons de soutenir les études scientifiques fondées sur des faits et visant à évaluer ces préoccupations.

Nous nous efforçons de travailler de façon ouverte, respectueuse et transparente, en nous engageant très tôt auprès des collectivités pour atténuer les préoccupations et régler les problèmes dans la mesure du possible. Bien que de telles conversations puissent être difficiles, nous préférons en arriver à des solutions mutuellement acceptables. Nos projets éoliens s'efforcent de respecter et même de dépasser tous les règlements. Par exemple, la philosophie derrière la conception de nos projets est de réduire l'impact visuel, d'atténuer les variations de densité dans les turbines et de maximiser les marges de recul dans la mesure du possible.

Nous croyons que l’énergie éolienne est, et continuera d’être, une source d’énergie sûre et fiable. La production d’énergie éolienne est efficace et, non seulement il n’y a pas d’apport de carburant, mais il n’y a pas d’émissions non plus. De récentes études ont démontrées que le vent, avec le gaz naturel (surtout lorsque ce dernier est combiné à la cogénération, comme dans nos installations des sables pétrolifères), sont deux des options parmi les plus économiques pour construire de nouvelles installations d’énergie aujourd’hui.

* Capacité de production des centrales éoliennes dans lesquelles Suncor est un partenaire.

Biocarburants

Nous exploitons également la plus grande usine de production d'éthanol du Canada, à proximité de Sarnia, en Ontario. L’ usine de production d'éthanol de St. Clair, a une capacité de production de 400 millions de litres par an. En 2013, l'usine a franchi une étape unique : 2 milliards de litres de production.

Presque tout l'éthanol produit à l'usine de St. Clair est mélangé à l'essence Petro-Canada. « Étant donné qu'il s'agit d'une exigence pour divers mandats de biocarburants à l'échelle du pays, nous pouvons soit acheter le produit, soit le produire, explique Jim Provias, vice-président, Énergie renouvelable. En exploitant l'usine de St. Clair, nous sommes davantage en mesure de contrôler la qualité et les coûts, tout en renforçant la valeur du modèle d'exploitation intégrée de Suncor. »

Tout montrer | Tout masquer

Éthanol : critiques et avantages

Depuis 1992, nous mélangeons de l'éthanol aux carburants que nous vendons au détail. L'usine d'éthanol de St. Clair à Mooretown, en Ontario, a ouvert ses portes en 2006 et nous avons doublé la capacité de production annuelle de l’usine à 400 millions de litres d'éthanol à base de maïs en 2011.

L'éthanol produit à l'usine de St. Clair est mélangé à l'essence de notre marque Petro-Canada, qui a ainsi un impact environnemental plus faible que l'essence ordinaire sans éthanol tout en respectant les normes de mélange imposées par le gouvernement.

Au Canada, le Règlement fédéral sur les carburants renouvelables exige une teneur moyenne en éthanol renouvelable de cinq pour cent dans l'essence vendue partout au Canada. Il y a aussi une exigence pour une teneur moyenne de deux pour cent en carburant renouvelable dans le carburant diesel et le mazout de chauffage.

Certaines provinces ont leur propre mandat en ce qui concerne les exigences de mélange de biocarburants et nous devons donc acheter de l'éthanol à des tiers pour compléter l'approvisionnement provenant de notre usine de St. Clair, en Ontario. En 2013, nous avons mélangé près de 850 000 litres d'éthanol à nos essences partout au Canada.

Critiques à l'égard de l'éthanol

Certains observateurs ont soulevé des inquiétudes à propos de la production et de l'utilisation d'éthanol, notamment que :

  • la création de mélanges essence-éthanol, en utilisant du maïs comme matière de base, pourrait en fait avoir une plus grande intensité carbonique et énergétique que si on produisait des produits pétroliers classiques
  • la production de maïs consomme des quantités insoutenables d'eau et qu'en raison de l'utilisation du maïs comme carburant, les pays plus pauvres sont perdants face à la hausse des prix mondiaux des aliments qui en découle
  • l'essence à l'éthanol oblige les automobilistes à faire le plein plus souvent en raison du moins bon rendement par litre

Avantages de l'éthanol

Cependant, les preuves s'accumulent indiquant que les biocarburants comme l'éthanol sont des sources d'énergie éprouvées ayant des avantages démontrables.

Le Conference Board du Canada a conclu dans un rapport intitulé « La contribution potentielle de l'éthanol au secteur canadien des transports » que :

  • l'éthanol, comparativement à l'essence, réduit les gaz à effet de serre dans une proportion de 40 à 62 %, selon les procédés agricoles et les technologies de production employés
  • l'amélioration des techniques agricoles entraîne une hausse considérable du rendement du maïs en boisseaux par acre, ce qui a une incidence positive sur l'utilisation d'eau et de fertilisants
  • la production de maïs d'aujourd'hui est également davantage éconergétique et la plus grande partie du maïs produit ne convient pas à l'alimentation humaine.

Bien que l'essence additionnée de 10 % d'éthanol ait une teneur en énergie inférieure de 3 % à celle de l'essence pure, il s'agit d'un carburant oxygéné qui a la capacité d'améliorer l'efficacité de la combustion dans de nombreux véhicules. Dans la plupart des véhicules, cette efficacité améliorée aide à compenser la teneur en énergie légèrement plus faible de l'essence à l'éthanol. L'utilisation d'une essence additionnée de 10 % d'éthanol (E-10) a une incidence négligeable sur l'économie de carburant d'un véhicule.

Évaluation du cycle de vie

Nous considérons qu'il convient d'envisager le cycle de vie complet de la production d'éthanol lorsqu'on aborde les avantages environnementaux. Avant de construire notre usine d'éthanol, nous avons demandé au Pembina Institute d'entreprendre deux évaluations de cycle de vie utilisant toutes les données énergétiques, du champ de maïs à la pompe à essence. Une fois la première phase opérationnelle, nous avons demandé au Pembina Institute de revoir l'étude afin de s'assurer que la plus récente méthodologie scientifique et les données d'exploitation actuelles étaient utilisées.

Visiter le site Web du Pembina Institute pour en apprendre davantage.

Selon son évaluation, qui a fait l'objet d'une révision indépendante par des pairs à l'Argonne National Laboratory du gouvernement des États-Unis, Pembina a déterminé qu'il pourrait être possible de réduire les émissions totales de CO2 de 300 000 tonnes par année en mélangeant à l'essence 10 % d'éthanol provenant de l'usine initiale de St. Clair. Grâce à l'agrandissement de l'usine, les bienfaits pour l'environnement ont doublé pour atteindre 600 000 tonnes par année. L'éthanol de l'usine de St. Clair permet une réduction de 60 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'essence. Ces estimations ont été plus récemment confirmées par des calculs internes.

Autres utilisations et cultures de la terre

La majeure partie des terres agricoles utilisées pour produire l’éthanol aujourd’hui, ont servi auparavant à la culture du tabac. Avec la baisse de la demande pour le tabac, l’éthanol de maïs représente une culture de rechange durable pour les fermiers.

Le type de maïs que nous utilisons dans l'usine de St. Clair comme charge d'alimentation servait auparavant à nourrir le bétail. Lorsque les fécules et les sucres sont extraits du maïs pour produire de l'éthanol, les éléments qui restent servent à la fabrication d'aliments de première qualité pour le bétail, qui sont alors revendus aux producteurs de bétail locaux.

En résumé, de nombreuses parties en profitent :

  • les fermiers ont une culture de rechange à commercialiser
  • les producteurs de bétail obtiennent toujours les aliments dont ils ont besoin pour leur bétail
  • nous pouvons produire un additif pour carburant qui augmente l’efficacité de la combustion et réduit l’impact sur l’environnement des carburants de transport

Nous pensons que l’industrie des biocarburants est prometteuse et nous nous sommes engagés à utiliser des pratiques de production parmi les meilleures de l’industrie à notre usine de St. Clair.