Graphicothèque

Tout montrer | Tout masquer

Objectifs d'excellence environnementale

Objectif Air

Objectifs et rendement de Suncor – émissions atmosphériques

Les données historiques des émissions atmosphériques ont été mises à jour suite aux cessions afin de refléter les actifs exploités au 31 décembre 2013. La diminution des émissions de COV en 2013, comparativement aux années précédentes, découle des efforts de Suncor pour quantifier plus précisément les émissions fugitives de ses activités. L’échantillonnage important effectué dans les zones minières des Sables pétrolifères, les zones d’élimination prédéterminées et les méthodes d’échantillonnage perfectionnées pour les bassins ont contribué à la baisse considérable des valeurs totales des émissions atmosphériques. De plus, une hausse de la fréquence d’évaluation des émissions de COV (c.-à-d., plus d’échantillonnage en 2013) a permis d’obtenir des données plus représentatives pour le calcul des émissions de COV.

En savoir plus sur notre Objectif Air

Objectif Énergie

Objectifs et rendement de Suncor – efficacité énergétique

Les données de l'intensité énergétique du PEE sont différentes de celles de la section Indicateurs de rendement du Rapport sur le développement durable en raison des définitions de production utilisées. La méthode du PEE est basée sur le rendement du secteur, par conséquent, les données sur la production reflètent le rendement net de chaque secteur. Les indicateurs de rendement sont les paramètres de mesure nets pour l’ensemble de Suncor sans le transfert de production à l’intérieur de l’entreprise, par conséquent, les données de production des indicateurs de rendement sont inférieures à la somme de la production de chaque secteur individuel utilisée dans les Objectifs de performance en matière d’excellence environnementale. De plus, les données historiques sur l’intensité ont été mises à jour suite aux cessions afin de refléter les actifs exploités au 21 décembre 2013. Les données sur la consommation d’énergie pour les pipelines du secteur Raffinage et commercialisation (R et C) ont été mises à jour jusqu’en 2010 en raison de l’inclusion de sources additionnelles identifiées, et la consommation d’énergie des terminaux du secteur R et C n’est pas incluse.

En savoir plus sur notre Objectif Énergie

Objectif Sol

Objectifs et rendement de Suncor – remise en état

Les données historiques sur la remise en état ont été mises à jour suite aux cessions afin de refléter les actifs exploités au 31 décembre 2013. Les données pour les secteurs Sables pétrolifères et In Situ reflètent les mises à jour décrites à la section Indicateurs de rendement du Rapport sur le développement durable.

En savoir plus sur notre Objectif Sol

Objectif Eau

Objectifs et rendement de Suncor – réduction de la consommation d’eau

Les données historiques sur la consommation d’eau ont été mises à jour suite aux cessions afin de refléter les actifs exploités au 31 décembre 2013. De 2011 à 2013, les mesures de la consommation de l’eau douce pour les secteurs Sables pétrolifères, In Situ et Raffinage et commercialisation ont été mises à jour afin d’inclure l’eau de ruissellement, tel que décrit à la section Indicateurs de rendement pour les secteurs Sables pétrolifères, In Situ et Raffinage et commercialisation du Rapport sur le développement durable. Les mesures de performance de l’objectif eau (2007-2013) ont par conséquent été mises à jour afin de refléter ce changement.

En savoir plus sur notre Objectif Eau

Environnement

Émissions de GES de Suncor

À l’échelle de Suncor - émissions absolues de gaz à effet de serre, À l’échelle de Suncor – intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles et les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l’intensité d’émissions réelles pourraient s’écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les données de 1990 et 2000 ne comprennent pas les activités de Suncor aux États-Unis, et ne comprennent que les secteurs commerciaux en opération pendant ces années. Ces données ont été fournies à des fins de comparaison historique, conformément aux rapports sur le développement durable précédents.

(3) Les données comprennent les émissions d’équivalent CO2 directes et indirectes, alors que les données indiquées dans les rapports du SGER de l’Alberta et d’autres rapports réglementaires ne représentent que les émissions directes. Aucun crédit n’a été comptabilisé pour la réduction des GES due à la cogénération ou à l’achat de crédit d’émissions. Les émissions de gaz à effet de serre sont calculées au moyen d’une méthodologie propre à chaque installation qui utilise diverses méthodologies de référence qui ont été acceptées par les autorités compétentes auprès desquelles chaque installation est tenue de déclarer ses émissions de GES. Dans le cas où une autorité compétente dispose d’une méthodologie donnée, cette méthodologie a été suivie et s’il n’en existe pas, les méthodes les plus appropriées et les plus précises disponibles sont utilisées pour quantifier chaque source d’émission. Depuis les données de 2013, les potentiels de réchauffement planétaire les plus récents émis par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat dans son quatrième rapport d’évaluation de 2007 ont servis à calculer les équivalents CO2. Les données historiques n’ont pas été mises à jour pour refléter ces changements puisqu’elles n’ont pas une incidence importante sur les émissions à l’échelle de la Société.

(4) Les données et estimations ont changé depuis le rapport de l’an dernier en raison de la modification de la méthodologie concernant les sables pétrolifères pour y inclure la biomasse, de la modification de la méthodologie de calcul des émissions fugitives à partir des données de la chambre fermée dynamique et de la révision des facteurs d’émission et des méthodes de calcul à la demande du ministère de l’Environnement et du développement des ressources durables de l’Alberta. Ces changements sont également conformes à la méthodologie de déclaration prescrite dans le règlement SGER du projet de loi 3 (Alberta). De plus, les données mises à jour des émissions des années précédentes reflètent les changements incluant les émissions d’hydrogène acheté classifié aux installations du secteur Raffinage et commercialisation dans les émissions indirectes de portée 3 plutôt que dans les émissions indirectes de portée 2, et une méthodologie de calcul des émissions indirectes de portée 2 indirecte révisée pour MacKay River.

(5) Les données à partir de 2009 incluent les émissions totales pour l’année de l’ensemble des propriétés exploitées par Petro-Canada acquises lors de la fusion en 2009, même si la fusion n’a été conclue que le 1er août 2009. Il s’agit ainsi de permettre la comparaison avec les années précédentes et futures.
(Pour certaines unités commerciales, les données combinées de Suncor / Petro-Canada sont fournies pour certaines années antérieures à 2009 mais elles ne sont pas reflétées dans les données à l’échelle de Suncor.)

(6) L’intensité des émissions à l’échelle de Suncor est calculée à partir de la production nette, soit la somme de la production nette des installations, moins tous les transferts de produits à l’intérieur des unités commerciales ainsi que d’une unité commerciale à l’autre, pour éviter la double comptabilisation. La somme des intensités des unités commerciales n’est donc pas égale à l’intensité à l’échelle de Suncor.

(7) Les émissions du secteur Raffinage et commercialisation comprennent les émissions liées au pipeline reliant les Sables pétrolifères à la raffinerie d’Edmonton et qui sont incluses dans les données du segment Pipelines du secteur R et C. En 2013, les émissions totales pour cette source étaient de 51 304 tonnes d’équivalent CO2.

Definitions:

Émissions de GES directes : Émissions provenant de sources détenues ou contrôlées par la société déclarante.

Émissions de GES indirectes : Émissions liées à l’énergie qui sont la conséquence des activités de la société déclarante, mais qui proviennent de sources détenues ou contrôlées par une autre société (p. ex., achat d’électricité ou de vapeur).

Émissions absolues (totales) : Émissions totales de GES (somme des émissions directes et indirectes) d’une installation ou d’une société déclarante.

Intensité d’émission : Rapport exprimant les émissions de GES par unité d’activité physique ou de valeur économique (p. ex., dans le présent document, tonnes d’équivalent CO2 émises par unité de volume net traité en mètres cubes).

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES des Sables pétrolifères

Suncor, Sables pétrolifères - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor, Sables pétrolifères – intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles et les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l’intensité d’émissions réelles pourraient s’écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les données comprennent les émissions d’équivalent CO2 directes et indirectes, alors que les données indiquées dans les rapports du SGER de l’Alberta ne représentent que les émissions directes. Aucun crédit n’a été comptabilisé pour la réduction des GES due à la cogénération ou l’achat de crédits compensatoires.

(3) Les données et estimations ont changé depuis le rapport de l’an dernier en raison de la modification de la méthodologie concernant le secteur Sables pétrolifères pour y inclure la biomasse, de la modification de la méthodologie de calcul des émissions fugitives à partir des données de la chambre fermée dynamique en 2012 et de la révision des facteurs d’émission et des méthodes de calcul à la demande du ministère de l’Environnement et du développement des ressources durables de l’Alberta. Ces changements sont également conformes à la méthodologie de déclaration prescrite dans le règlement SGER du projet de loi 3 (Alberta).

(4) Les données environnementales des Sables pétrolifères pour la période de 2005 à 2008 incluent les activités in situ de Firebag, s’il y a lieu, ainsi que nos activités d’exploitation minière et de valorisation. À partir de 2009, le secteur In Situ (Firebag et MacKay River) a commencé à présenter des rapports en tant qu’unité commerciale distincte. Les données depuis 2009 n’incluent que les activités d’exploitation minière, d’extraction, de valorisation et de cogénération de l’usine de base des Sables pétrolifères et les activités de l’usine de cogénération de Poplar Creek. L’usine de cogénération de Poplar Creek est détenue et exploitée par un tiers mais fait partie du contrat d’exploitation et du permis d’émission de Suncor, par conséquent, toutes les émissions générées par la cogénération à Poplar Creek sont incluses dans le total des émissions directes des Sables pétrolifères.

(5) Les volumes de GES à partir de 2009 ont été retraités en raison d’un changement dans l’affectation de l’usine à hydrogène et la méthodologie des émissions de diesel.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES In Situ

Suncor, In Situ - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor, In Situ – intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles, les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l’intensité d’émissions réelles pourraient s’écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les données comprennent les émissions d’équivalent CO2 directes et indirectes, alors que les données incluses dans le rapport SGER de l’Alberta comprennent les émissions directes seulement. Aucun crédit n’a été comptabilisé pour la réduction des émissions de GES due à la cogénération ou l’achat de crédits compensatoires.

(3) Pour MacKay River, les émissions indirectes comprennent l’électricité achetée au réseau, l’électricité achetée auprès de l’usine de cogénération de tiers MacKay River et la vapeur aussi achetée auprès de l’usine de cogénération de tiers MacKay River. Depuis 2013, MacKay River a mis en place une nouvelle méthodologie pour calculer les émissions indirectes associées à l’énergie achetée après de l’usine de cogénération de tiers MacKay River afin d’être conforme à la méthode de calcul utilisée à l’usine de cogénération de tiers qui est la source de cette énergie; par conséquent, les données des années précédentes sont différentes de celles indiquées auparavant. Ce changement est aussi noté dans les prévisions des années à venir indiquées. L’usine de cogénération de Firebag est détenue et exploitée par Suncor, par conséquent, toutes les émissions générées par la cogénération sont comptabilisées dans le total des émissions directes de Firebag, y compris l’électricité vendue au réseau.

(4) Auparavant, les données pour Firebag étaient incluses dans celles des Sables pétrolifères jusqu’en 2008 inclusivement. Les données de Firebag pour 2008 ont déjà été incluses dans les tendances pour les Sables pétrolifères, mais elles ont été incluses ici aussi pour permettre une comparaison valable d’une année sur l’autre. Le lecteur doit être conscient qu’il s’agit d’une « double comptabilisation » et que, par conséquent, la somme des chiffres de 2008 sera supérieure au total de 2008 à l’échelle de Suncor; cette double comptabilisation a été faite intentionnellement à des fins de comparaison uniquement.

(5) Les données pour 2007 et les années antérieures incluent les installations de l’ancienne société Suncor seulement. Aux fins de comparaison, les données à partir de 2008 (l’année précédant la fusion) incluent les installations des deux anciennes sociétés Suncor et Petro-Canada. Les données pour 2009 incluent les émissions totales pour l’année pour toutes les installations de Suncor et Petro-Canada acquises avec la fusion, même si la fusion n’a été conclue que le 1er août 2009. Il s’agit ainsi de permettre la comparaison avec les années précédentes et futures. Pour les émissions antérieures de Petro-Canada, consulter le « Rapport à la collectivité » à l’adresse suncor.com.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES combinées des secteurs Raffinage et commercialisation du Canada et des États-Unis

Suncor Canada, États-Unis – Raffinage et commercialisation - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor Canada, États-Unis – Raffinage et commercialisation – intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles, les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l'intensité d'émissions réelles pourraient s'écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les données comprennent les émissions d'équivalent CO2 directes et indirectes alors que les données incluses dans le rapport SGER de l'Alberta et les autres rapports réglementaires comprennent les émissions directes seulement.

(3) Les données passées et estimations pour 2007 et 2008 comprenaient auparavant l'usine d'éthanol de St. Clair. Ce n'est plus le cas. Ces données sont maintenant incluses dans les données des années passées de l'unité commerciale Énergies renouvelables.

(4) Ces nombres sont les volumes bruts d'exploitation et n’incluent pas les déductions de crédits générés par l'éthanol et la cogénération ou les crédits compensatoires achetés.

(5) Les données pour 2007 et les années antérieures incluent les installations de l'ancienne société Suncor seulement. Aux fins de comparaison, les données à partir de 2008 (l'année précédant la fusion) incluent les installations des deux anciennes sociétés Suncor et Petro-Canada. Les données pour 2009 incluent les émissions totales pour l'année pour toutes les installations de Suncor et Petro-Canada acquises avec la fusion, même si la fusion n'a été conclue que le 1er août 2009. Il s'agit ainsi de permettre la comparaison avec les années précédentes et futures. Pour les émissions antérieures de Petro-Canada, consulter le « Rapport à la collectivité » à suncor.com.

(6) Les émissions du secteur R et C incluent les émissions provenant de l'achat d'usines d'hydrogène de tiers ne sont pas incluses dans le total des émissions de GES (directes et indirectes) puisqu’elles ne respectent pas la définition pour une source d’émission indirecte (de portée 2). Ces émissions sont incluses dans la section des émissions indirectes de portée 3 du présent rapport.

(7) Les émissions directes du secteur R et C n'incluent pas les transferts de CO2 à des tiers, notamment les industries de boissons et d'aliments, puisqu'ils ne correspondent pas à la définition des « émissions de CO2 ». Aux fins du présent rapport, les volumes de CO2 vendus à des tiers sont considérés comme des émissions indirectes de portée 3 provenant des produits, conformément aux exigences de déclaration provinciales en Ontario et au Québec.

(8) Les émissions déclarées une seconde fois pour les années précédentes incluent le retrait des émissions indirectes provenant de l'hydrogène acheté et des volumes de ventes de CO2. Les années de prévision reconnaissent également cette classification de l’hydrogène acheté et des sources de ventes d’émissions de CO2 au titre d’émissions indirectes de portée 3.

(9) Les émissions de 2010 à la raffinerie de Sarnia ont été modifiées à la suite d'un rapport d'assurance de tiers.

(10) L’autre catégorie comprend le terminal de Burrard et la catégorie Pipelines. Les Pipelines comprennent les stations du pipeline des Sables pétrolifères à la raffinerie d’Edmonton, en Alberta. La catégorie Pipelines a été ajoutée ici en commençant en 2010 et pour les années ultérieures.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES de la Côte Est du Canada

Suncor, Côte Est du Canada - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor, Côte Est du Canada - intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles, les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l'intensité d'émissions réelles pourraient s'écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les propriétés du secteur Côte Est du Canada ont été acquises lors de la fusion avec Petro-Canada en août 2009. Pour les émissions antérieures de Petro-Canada, consulter le « Rapport à la collectivité » à suncor.com.

(3) Les données comprennent les émissions d'équivalent CO2 directes et indirectes. Aucun crédit n'a été comptabilisé pour la réduction des émissions de GES.

(4) Les données ne concernent que les installations exploitées par Suncor et n'incluent pas nos participations directes dans des coentreprises non exploitées. Les données réfèrent en totalité aux installations exploitées et ne sont pas ajustées pour la part de Suncor.

(5) Auparavant, la production de Terra Nova n'incluait que les ventes de pétrole et non le carburant brûlé à la torche et produit à l'interne. En 2011, ces volumes de production additionnels ont été ajoutés; toutefois, aux fins d'uniformité avec les autres installations majeures, le paramètre de mesure de la production a été rajusté pour n'inclure que les ventes de pétrole.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES des Activités terrestres – Amérique du Nord

Suncor, Activités terrestres – Amérique du Nord - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor, Activités terrestres – Amérique du Nord - intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles, les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l'intensité d'émissions réelles pourraient s'écarter sensiblement de ces estimations en raison d'une croissance, d’un développement ou de cessions.

(2) Les données comprennent les émissions d'équivalent CO2 directes et indirectes alors que les données incluses dans le rapport SGER de l'Alberta et les autres rapports réglementaires comprennent les émissions directes seulement.

(3) La hausse de 2009 est due à la fusion avec Petro-Canada; les données antérieures à 2009 ne concernent que les propriétés de l'ancienne société Suncor et n'incluent pas les installations de Petro-Canada. Les données de 2009 incluent les émissions totales pour l'année de l'ensemble des propriétés de gaz naturel exploitées par Suncor et par Petro-Canada acquises lors de la fusion en 2009, même si la fusion n'a été conclue que le 1er août 2009. Il s'agit ainsi de permettre la comparaison avec les années précédentes et futures. Pour les données des émissions des propriétés de gaz naturel de Petro-Canada lors des années antérieures, consulter le « Rapport à la collectivité » à suncor.com.

(4) Les émissions prévues de la catégorie Autres sont indiquées sous C.-B.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Émissions de GES du secteur Énergie renouvelables

Suncor, énergies renouvelables - émissions absolues de gaz à effet de serre, Suncor, énergies renouvelables - intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les estimations sont fondées sur les prévisions de production et les méthodologies actuelles. Les tableaux contiennent des estimations prévisionnelles, les utilisateurs devraient être informés que les émissions et l'intensité d'émissions réelles pourraient s'écarter sensiblement de ces estimations.

(2) Les données comprennent les émissions d'équivalent CO2 directes et indirectes. Aucun crédit n'a été comptabilisé pour la réduction des émissions de GES attribuable à l'éthanol ou aux crédits procurés par l’énergie éolienne.

(3) Les chiffres pour l'éthanol de 2007 et 2008 étaient auparavant inclus dans les données du secteur Raffinage et commercialisation Canada. Ils en ont été retirés et placés ici.

(4) Les chiffres de production et de GES pour l'usine d'éthanol sont constants d'une année à l'autre car l'usine fonctionne constamment à pleine capacité. La production dépend de la quantité de maïs que nous pouvons acheter et de la quantité d'éthanol que nous pouvons vendre, deux facteurs qui ne devraient pas être limités dans un avenir prévisible.

(5) La capacité de l'usine d’éthanol a été doublée en 2011 pour atteindre 400 millions de litres d'éthanol par année.

(6) Depuis 2012, les données pour Énergies renouvelables comprennent les émissions totales (directes et indirectes) provenant des parcs éoliens exploités et de l'usine d'éthanol de St. Clair. Aucun crédit n'a été comptabilisé pour les compensations dues à l'énergie éolienne générée et l'électricité générée n'est pas incluse à titre de production dans le paramètre de mesure de l'intensité.

En savoir plus sur notre performance en matière de GES

Intensité énergétique

Suncor – coefficients d’émissions de gaz à effet de serre -intensité énergétique

(1) Les données des Sables pétrolifères en 2008 incluaient les activités de Firebag. Depuis 2009, l'installation Firebag est incluse dans le secteur In Situ.

(2) Les données du secteur In Situ incluent les installations de Firebag et MacKay River.

(3) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

(4) Le secteur Raffinage et commercialisation exclut l’énergie utilisée dans les stations situées sur le pipeline reliant les Sables pétrolifères et la raffinerie d’Edmonton pour 2010-2012. L’énergie associée à cette source est incluse dans les données à l’échelle de Suncor pour 2010-2012. En 2013, cette source d’énergie était incluse dans le secteur Raffinage et commercialisation et était aussi indiquée dans les données à l’échelle de Suncor.

(5) Le secteur Énergie renouvelable inclut les données de l’usine d’éthanol de St. Clair pour 2009 à 2013 et les parcs éoliens exploités par Suncor de 2012 et 2013. L’électricité produite et vendue aux réseaux provinciaux par les parcs éoliens exploités est convertie en une somme équivalente en gigajoules (GJ) et déduite du totale de l’énergie, d’où la diminution des intensités pour 2012 et 2013 en raison du démarrage des parcs éoliens exploités par Suncor.

En savoir plus sur l’intensité énergétique

Consommation d’énergie

Suncor – coefficients d’émissions de gaz à effet de serre –consommation d’énergie

(1) Les données des Sables pétrolifères en 2008 incluaient les activités de Firebag. Depuis 2009, l'installation Firebag est incluse dans le secteur In Situ.

(2) Les données du secteur In Situ incluent les installations de Firebag et MacKay River.

(3) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

(4) L’énergie totale pour le secteur Raffinage et commercialisation (R et C) exclut l’énergie du pipeline reliant les Sables pétrolifères à la raffinerie d’Edmonton pour 2010-2012. L’énergie associée à cette source est incluse dans les données à l’échelle de Suncor pour 2010-2012. L’énergie totale pour cette source en 2012 était d’environ 426 166 GJ.

(5) Le secteur Énergie renouvelable inclut les données de l’usine d’éthanol de St. Clair pour 2009 à 2013 et les parcs éoliens exploités par Suncor de 2012 et 2013. L’électricité produite et vendue aux réseaux provinciaux par les parcs éoliens exploités est convertie en une somme équivalente en gigajoules (GJ) et déduite du totale de l’énergie, d’où la diminution des intensités pour 2012 et 2013 en raison du démarrage des parcs éoliens exploités par Suncor.

En savoir plus sur la consommation d’énergie

Énergie

Suncor, environnement – émissions atmosphériques

(1) Il y a eu une diminution considérable des émissions de COV en 2013, comparativement aux années précédentes en raison de l’échantillonnage important effectué dans les zones minières et les zones d’élimination prédéterminées et d’une hausse de la fréquence d’évaluation des émissions de COV. Il y a aussi eu une réduction des émissions de SO2 et de NOx à l’usine de base des Sables pétrolifères Énergie et utilités qui peut être attribuée à l’utilisation de carburants de remplacement et des pannes majeures qui s’y sont produites.

(2) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

Intensité des émissions de SO2

Suncor,  environnement – intensité des émissions de dioxyde de soufre (SO2)

(1) Les données des Sables pétrolifères en 2008 incluaient les activités de Firebag. Depuis 2009, l'installation Firebag est incluse dans le secteur In Situ.

(2) Les données déclarées en 2013 pour le secteur Activités terrestres – Amérique du Nord représentent les propriétés détenues tout au long de l’année, ainsi que les propriétés cédées jusqu’à la date de leur vente.

(3) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses.

(4) L’intensité des émissions de SO2 globales à l’échelle de la Société a diminué de 19 % en 2013 par rapport à 2012; cela est principalement attribuable à une baisse des émissions de SO2 à l’usine de base des Sables pétrolifères Énergie et utilités.

En savoir plus sur notre performance en matière d’air

Intensité des émissions de NOx

Suncor,  environnement – intensité des émissions d’oxydes d'azote (NOx)

(1) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Les données historiques antérieures à 2010 incluent les autres actifs internationaux exploités à ce moment-là. Depuis 2010, seules l’énergie utilisée et la production du Terra Nova au large de la côte Est du Canada sont incluses. La diminution de l’intensité des émissions de NOx à Terra Nova en 2013 découlait de travaux de maintenance hors station effectués en 2012. 2013 représente une année complète de production.

En savoir plus sur notre performance en matière d’air

Prélèvement et consommation d’eau

Suncor – prélèvement et consommation d’eau

(1) Le prélèvement de l’eau peut éventuellement être assujetti à des écarts d’une année à l’autre selon les facteurs environnementaux (p. ex., les précipitations).

(2) La consommation d’eau est définie comme la quantité d’eau utilisée et non retournée à sa source proche ou qui n’est plus disponible dans sa forme originale.

En savoir plus sur notre performance en matière d’eau

Intensité de la consommation d’eau

Suncor – intensité de la consommation d’eau

(1) L’intensité de la consommation d’eau correspond au volume d’eau utilisé (m3) par volume d’hydrocarbures produits (m3).

(2) Les données du secteur In Situ incluent les installations de Firebag et MacKay River.

(4) S’appelait International et extracôtier dans les rapports précédents. Depuis 2010, l'eau de mer est incluse dans les données sur le prélèvement de l'eau.

En savoir plus sur notre performance en matière d’eau

Vocation des terrains des Sables pétrolifères

Suncor – utilisation des terrains dans la zone d’exploitation des sables pétrolifères

(1) À la suite de l'émission par le ministère de l'Environnement et du Développement des ressources durables de l'Alberta de normes pour la déclaration de données dans le cadre du système d'information géographique pour 2010, Suncor a renumérisé toutes les surfaces de remise en état permanentes et retiré des types de perturbation (comme les routes, les lignes électriques, les pipelines, etc.) qui ont surgi après la remise en état. Ainsi, 96,3 hectares de « nouvelle perturbation » ont été retranchés du total des surfaces remises en état avant 2010. Par conséquent, les changements apportés aux surfaces remises en état chaque année et la surface totale remise en état de façon permanente jusqu'à la fin 2010 ont été mis à jour pour refléter ces changements. Les terrains remis en état n’ont pas été accrédités comme tels par les organismes gouvernementaux de réglementation. Pour plus de détail sur la définition de remise en état, voir les notes juridiques à la fin du présent rapport.

En savoir plus sur notre remise en état des terrains

Capacité éolienne installée

* Capacité de production des centrales éoliennes dans lesquelles Suncor est un partenaire.

En savoir plus sur nos projets éoliens

Société

Fréquence des blessures ayant entraîné un arrêt de travail

* Heures d'exposition et blessures ayant entraîné un arrêt de travail.
** Depuis 2009, les données consolidées suite à la fusion sont incluses.

En savoir plus sur la sécurité personnelle

Fréquence des blessures consignées

* Depuis 2009, les données reflétant les heures d’exposition et de blessures consignées (arrêt de travail, soins médicaux et travail restreint) comprennent les données consolidées suite à la fusion.

En savoir plus sur la sécurité personnelle

Employés de Suncor

* Incluant les employés à temps plein, à temps partiel, temporaires et occasionnels.

En savoir plus sur nos employés

Diversité

En savoir plus sur la diversité et le respect en milieu de travail

Roulement du personnel

En savoir plus sur le recrutement

Investissement dans la collectivité

Investissements dans la collectivité par priorité de financement

* En 2010, Suncor et la Fondation Suncor Énergie ont commencé à utiliser une nouvelle priorité de financement, Collectivités durables, pour classer le financement de programmes axés sur le renforcement des capacités au sein de la collectivité. En 2011, Suncor a lancé une nouvelle stratégie d'investissement dans la collectivité comportant une nouvelle série de priorités de financement. Pour des informations sur l’investissement dans la collectivité dans le cadre des priorités de financement antérieures à 2011, consulter les rapports sur le développement durable archivés de Suncor.

En savoir plus sur les investissements dans la collectivité

Économie

Production nette

Suncor – volume de production en amont

En savoir plus sur notre production

Impôts et redevances

* N'inclut pas les taxes d'accise collectées et remises par Suncor

En savoir plus sur notre contribution à l’économie

Achats de biens et de services

En savoir plus sur notre contribution à l’économie

Dépenses en immobilisations et frais d’exploration

Étalonnage dans l’industrie

Intensité des émissions de GES de l'extraction minière et de la valorisation

Suncor – intensité des émissions de gaz à effet de serre aux installations minières et de valorisation

(1) Les chiffres de 2009 (année de la fusion) incluent ceux de Petro-Canada et de Suncor. Les chiffres antérieurs à 2009 n'incluent pas les actifs de Petro-Canada.

En savoir plus sur l’étalonnage dans l’industrie

Intensité des émissions de GES des Sables pétrolifères

Suncor, Sables pétrolifères -  intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les chiffres de 2009 (année de la fusion) incluent ceux de Petro-Canada et de Suncor. Les chiffres antérieurs à 2009 n'incluent pas les actifs de Petro-Canada.

En savoir plus sur l’étalonnage dans l’industrie

Intensité des émissions de GES In Situ

Suncor, In Situ - intensité des émissions de gaz à effet de serre

(1) Les chiffres de 2009 (année de la fusion) incluent ceux de Petro-Canada et de Suncor. Les chiffres antérieurs à 2009 n'incluent pas les actifs de Petro-Canada.

En savoir plus sur l’étalonnage dans l’industrie

Intensité des émissions de SO2 des Sables pétrolifères

Suncor, Sables pétrolifères - intensité des émissions de dioxyde de soufre (SO2)

(1) Les chiffres de 2009 (année de la fusion) incluent ceux de Petro-Canada et de Suncor. Les chiffres antérieurs à 2009 n'incluent pas les actifs de Petro-Canada.

En savoir plus sur l’étalonnage dans l’industrie

Intensité des émissions de NOx des Sables pétrolifères

Suncor,  Sables pétrolifères - intensité des émissions d’oxydes d'azote (NOx)

(1) Les données historiques NOx ont été mises à jour en 2011 afin d'indiquer les renseignements fournis à l'Inventaire national des rejets de polluants (INRP) par l'ancienne Suncor.

((2) Les chiffres de 2009 (année de la fusion) incluent ceux de Petro-Canada et de Suncor. Les chiffres antérieurs à 2009 n'incluent pas les actifs de Petro-Canada.

En savoir plus sur l’étalonnage dans l’industrie