Activités terrestres - Amérique du Nord

Les données incluses dans le rapport 2014 ne concernent que les actifs exploités. Par conséquent, la section sur les indicateurs de rendement du secteur Activités terrestres - Amérique du Nord ne concerne que nos actifs exploités dans le secteur Activités terrestres - Amérique du Nord, principalement dans l'Ouest du Canada.

Le 26 septembre 2013, Suncor a terminé la cession d'actifs de la majorité de ses activités liées au gaz naturel dans l’Ouest du Canada. Les données sur la performance environnementale pour 2013 tiennent compte de cette cession.

Un nombre d'actifs du secteur gaz naturel de Suncor ont été cédés en 2010 et en 2011, ce qui explique la tendance à la baisse de certains indicateurs pendant cette période.

Tout montrer | Tout masquer

Environnement

Le symbole A () indique les données vérifiées par un tiers. Voir la liste complète des données révisées pour confirmer les indicateurs de rendement qui ont été révisés. Dans la colonne « Note », cliquez sur la flèche vers le bas pour afficher les notes.

télécharger xls

Indicateur Unité Note Indicateur GRI 2009 2010 2011 2012 2013
Production                
Volume traité millions de barils équivalent pétrole/an EN1 64,2 58,3 44,8 47,0 33,2

Note A :
Le volume traité est la quantité totale d'hydrocarbures traités dans les installations exploitées par Suncor. Cela comprend la production de tiers aux installations exploitées par Suncor. Le volume traité est utilisé pour calculer l'intensité des émissions. Les données de 2013 incluent la production pour une partie de l’année des installations exploitées par Suncor jusqu’à leur cession, le 26 septembre 2013.

Volume traité millions  de mètres cubes (m3) équivalent pétrole/an EN1 10,2 9,3 7,1 7,5 5,27

Note A :
Le volume traité est la quantité totale d'hydrocarbures traités dans les installations exploitées par Suncor. Cela comprend la production de tiers aux installations exploitées par Suncor. Le volume traité est utilisé pour calculer l'intensité des émissions. Les données de 2013 incluent la production pour une partie de l’année des installations exploitées par Suncor jusqu’à leur cession, le 26 septembre 2013.

Émissions dans l'atmosphère              

Note B :
Depuis 2009, les données sur les émissions atmosphériques comprennent l'information post-fusion consolidée. Les émissions atmosphériques déclarées pour 2009 sont celles de toutes les installations exploitées par la société Suncor fusionnée, ce qui inclut les installations des anciennes sociétés Petro-Canada et Suncor. Les données de 2010 incluent l'estimation des émissions pour une partie de l'année des installations exploitées par Suncor jusqu'à leur cession au cours de l'année de déclaration 2010.

Gaz à effet de serre (GES) milliers de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (d’éq. CO2)/an EN16 1 862 1 703 1 035 995 630

Note C :
Les émissions de gaz à effet de serre sont calculées au moyen d’une méthodologie propre à chaque installation qui utilise diverses méthodologies de référence qui ont été acceptées par les autorités compétentes auprès desquelles chaque installation est tenue de déclarer ses émissions de GES. Dans le cas où une autorité compétente dispose d’une méthodologie donnée, cette méthodologie a été suivie et s’il n’en existe pas, les méthodes les plus appropriées et les plus précises disponibles sont utilisées pour quantifier chaque source d’émission.
Les données publiées incluent les émissions pour une partie de l'année des installations exploitées par Suncor jusqu'à leur cession au cours de l'année de déclaration.

Intensité des émissions de GES  tonnes d’éq. CO2/m3 de production   EN16 0,18 0,18 0,15 0,13 0,12
Dioxyde de soufre (SO2) milliers de tonnes/an EN20 7,5 5,6 3,3 3,6 2,4

Note D :
Émissions totales de SO2 aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées. Les émissions de 2013 pour les propriétés cédées sont présentées pour la période du 1er janvier au 26 septembre 2013.

Intensité des émissions de SO2  Kilogrammes (kg)/m3 de production   EN20 0,74 0,61 0,47 0,48 0,46
Oxydes d'azote (NOx) milliers de tonnes/an EN20 12,1 10,9 7,6 6,9 5,2

Note E :
Émissions totales de NOx aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées. Les émissions de 2013 pour les propriétés cédées sont présentées pour la période du 1er janvier au 26 septembre 2013.

Intensité des émissions de NOx kg/m3 de production   EN20 1,19 1,17 1,07 0,93 0,99
Composés organiques volatils (COV) milliers de tonnes/an EN20 6,42 0,71 0,49 0,45 0,34

Note F :
Émissions totales COV aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées.

Benzène tonnes/an EN20 53,9 18,6 10,6 12,6 8,5

Note G :
En 2011, les émissions de benzène ont diminué en raison des nombreuses installations cédées en 2010 qui possédaient des déshydrateurs qui sont une large source d'émissions de benzène dans l'industrie pétrolière et gazière d'amont.

Intensité des émissions de COV kg/m3 de production   EN20 0,63 0,08 0,07 0,06 0,06
Rejets sur le site (INRP) milliers de tonnes/an EN20 25,0 14,9 14,0 13,0 0,55

Note H :
Il y a une baisse des rejets sur le site (INRP) en 2013 comparativement à 2012 car Suncor n’est pas tenue de divulguer les données pour les installations non exploitées au 31 décembre pour l’INRP.

Quantité totale de gaz brûlé à la torche millions de m3/an   OG6 11,8 10,5 8,4 10,2 4,9
Gaz dissout brûlé à la torche millions de m3/an OG6 0,5 0,7 0,3 1,0 --

Note I :
Compte tenu de la cession effectuée en 2013, les données sur le gaz dissout brûlé à la torche et les autres sources de gaz brûlé à la torche étaient impossibles à obtenir.

Autres sources de gaz brûlé à la torche millions de m3/an OG6  11,3 9,8 8,02 9,23 --

Note I :
Compte tenu de la cession effectuée en 2013, les données sur le gaz dissout brûlé à la torche et les autres sources de gaz brûlé à la torche étaient impossibles à obtenir.

Intensité de gaz brûlé à la torche m3/m3 de production   OG6  1,2 1,2 1,2 1,5 0,1
Consommation d'énergie                
Consommation d'énergie totale millions de gigajoules EN3/4 20,2 17,3 12,2 11,8 7,59

Note J :
 L’énergie totale est la somme de l’énergie directe et indirecte.

  • Consommation d'énergie directe
millions de gigajoules EN3 19,4 16,7 11,8 11,5 7,31

Note K :
L'énergie directe est principalement l'énergie consommée sur le site aux installations exploitées par Suncor. L'énergie indirecte inclut les services d'électricité, de vapeur, de chauffage et de refroidissement importés de tiers. En 2011, la production a diminué en raison de cessions d'actifs à la fin 2010 et 2011. En 2013, la consommation d’énergie a diminué comparativement à 2012 en raison de la vente des actions mentionnée en introduction.

  • Consommation d'énergie indirecte
millions de gigajoules EN4 0,8 0,6 0,4 0,3 0,28

Note K :
L'énergie directe est principalement l'énergie consommée sur le site aux installations exploitées par Suncor. L'énergie indirecte inclut les services d'électricité, de vapeur, de chauffage et de refroidissement importés de tiers. En 2011, la production a diminué en raison de cessions d'actifs à la fin 2010 et 2011. En 2013, la consommation d’énergie a diminué comparativement à 2012 en raison de la vente des actions mentionnée en introduction.

Intensité énergétique gigajoules/m3 de production   EN3/4 1,97 1,80 1,71 1,58 1,44
Économies d'énergie dues à la conservation et à l'amélioration de l'efficacité énergétique milliers de gigajoules   EN5 342 505 395 36 26
Consommation d'eau                
Prélèvement d'eau millions de m3   EN8 0,49 0,65 0,55 0,54 0,66
Intensité du prélèvement d'eau m3/m3 de production   EN8 0,05 0,07 0,08 0,07 0,13
Eau retournée millions de m3   EN21 0,05 0,00 0,00 0,00 0,00
Consommation d'eau millions de m3     0,44 0,65 0,55 0,54 0,66
Intensité de la consommation d'eau m3/m3 de production     0,04 0,07 0,08 0,07 0,13
Eau produite millions de m3 OG5 0,24 2,61 2,12 1,77 1,03

Note L :
Toute l'eau produite est constituée d'eau de formation et d'autres eaux amenées à la surface dans le déroulement normal des procédés de production de gaz naturel.

Gestion des déchets              

Note M :
Depuis 2011, afin de mieux s'aligner aux normes de déclaration de la GRI, Suncor a ajouté des indicateurs pour lesquels elle recueille et déclare des données dans la catégorie Gestion des déchets.

Déchets dangereux produits milliers de tonnes EN22 4,0 3,1 5,2 4,0 3,5

Note N :
En 2011, le secteur Activités terrestres - Amérique du Nord a compilé toutes les données sur les déchets provenant de nos principaux consignataires.

  • Déchets dangereux incinérés
tonnes   EN22 -- -- 17,1 19,5 17,4
  • Déchets dangereux rejetés en puits profond
tonnes EN22 -- -- 3 617,8 85,6 0,0

Note O :
Ces données varient compte tenu des activités menées.

  • Déchets dangereux enfouis
tonnes   EN22 -- -- 75,0 91,5 2 313,51
  • Déchets dangereux autrement évacués
tonnes   EN22 -- -- 1 492,0 3 764,7 1 182,5
Déchets non dangereux produits milliers de tonnes EN22 161,5 39,6 80,3 178,3 49,7

Note P :
Le volume accru de déchets non dangereux produits en 2012 est principalement attribuable aux activités de restauration et de récupération, y compris l'enlèvement du biotertre.

  • Déchets non dangereux incinérés
tonnes   EN22 -- -- 2,7 0,0 0,0
  • Déchets non dangereux rejetés en puits profond
tonnes   EN22 -- -- 922,3 549,1 512,9
  • Déchets non dangereux enfouis
tonnes   EN22 -- -- 57 008,6 148 980,3 26 105,8
  • Déchets non dangereux autrement évacués
tonnes   EN22 -- -- 22 351,7 28 800,0 23 041,9
Déchets de forage évacués ou traités tonnes OG7 -- -- -- 465,0 9 832,3

Note Q :
Comprend les boues de forage tirées des activités de forage. Ces données n'ont pas été incluses dans les données sur les déchets dangereux produits et les déchets non dangereux produits. L’augmentation enregistrée en 2013 est attribuable à l’interruption des activités de forage en raison de l’incident survenu à Altares, en C.-B. en 2012.

Déchets réutilisés/recyclés/récupérés hors du site tonnes   EN22 454 288 133,1 164,8 210,8
Perturbation des terres et remise en état                
Nombre total de puits de production     5 186 4 783 4 840 4 902 67

Note R :
Les bases de données des agences publiques et de réglementation ont été explorées et comparées aux puits de Suncor avec les volumes de production annuels connexes. Le nombre de puits producteurs a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013.

Puits de production exploités par Suncor     4 978 4 623 4 716 4 797 63

Note S :
Le nombre de puits producteurs de Suncor a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013 et correspond aux actifs détenus au 31 décembre 2013.

Nombre de puits fermés/dont l'exploitation est suspendue     472 1 057 1 143 1 339 27

Note T :
Un puits est dit fermé si son exploitation est interrompue en obturant la tête du puits, souvent avec l'intention d'en reprendre l'exploitation ultérieurement. Un puits mis en suspension est un puits fermé où une procédure d'isolement souterrain supplémentaire a été exécutée, et dont l'exploitation a généralement été interrompue en raison d'une faible rentabilité. Si le puits en suspension n'est pas remis en exploitation, il est mis hors service conformément aux exigences de la réglementation. Les listes des puits inactifs et suspendus des agences de réglementation de l'Ouest du Canada (Energy Resources Conservation Board, Energy and Resources de la Saskatchewan et la British Columbia Oil and Gas Commission) ont été utilisées pour déterminer ce total. Le nombre de fermeture de puits a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013.

Nombre de puits en cours de remise en état   EN13 385 476 285 270 12

Note U :
Aux fins du rapport sur le développement durable, le nombre de puits en cours de remise en état inclut les installations abandonnées sous les soins et la garde du groupe Surface, Land, Logistics and Construction Liability Management du secteur Activités terrestres - Amérique du Nord qui sont classées (c.-à-d. état de l'installation) Phase I, Phase II, Restauration et Remise en état. Les installations classées sous « présélection » n'étaient pas incluses. Pour une explication des catégories, voir le document « Draft Remediation - Reclamation Framework » de Suncor. Nous travaillons activement d'une manière ou d'une autre sur ces installations et notre objectif est de les fermer ou d'obtenir la mention fermée par le biais d'un certificat de remise en état ou d'une accréditation connexe.

Nombre de certificats de remise en état reçus     EN13 6 2 0 2 0
Conformité                
Infractions à la réglementation   EN28 51 60 26 32 32

Note V :
Il y a infraction à un règlement lorsqu'un incident environnemental enfreint une limite réglementaire (seuil prescrit par la loi, approbation ou permis émis par un organisme de réglementation) ou une exigence (d'une loi, d'un règlement, d'une licence, d'une norme, d'une approbation, d'une directive et(ou) d'un permis applicable aux activités de Suncor et qui doit faire l'objet d'une déclaration réglementaire officielle.

Dépassements des limites de qualité de l'air     EN28 21 16 3 4 1
Dépassements des limites d'effluents aqueux     EN28 0 -- -- -- --
Déversements à déclarer   EN23 38 20 16 15 13

Note W :
Le concept de déversement à signaler suit la définition qui en est donnée dans la réglementation fédérale et provinciale.

Déversements dans les cours d'eau     EN23 1 0 0 0 0
Volume total des déversements m3   EN23 446 25 46 204,85 68,85
Amendes $ EN28 0 0 2 120 12 080 0

Note X :
Amendes associées au dépôt de rapports de comptabilité de production en retard.

Gestion Environnement, santé prévention (ESP)                
Projets visant à réduire les émissions de GES et réductions réalisées milliers de tonnes équivalent CO2/an   EN7 -- 25 631,70 29 324,00 24 937,43 1 561,00
Professionnels ESP employés   EN30 23 55 38 41 43

Note Y :
Ce chiffre inclut les professionnels en environnement, santé et sécurité du secteur Côte Est du Canada.

Activités terrestres - Amérique du Nord - Notes, environnement
A Le volume traité est la quantité totale d'hydrocarbures traités dans les installations exploitées par Suncor. Cela comprend la production appartenant à Suncor et les produits de tiers traités par Suncor. Le volume traité est utilisé pour calculer l'intensité des émissions. Les données de 2013 incluent la production pour une partie de l’année des installations exploitées par Suncor jusqu’à leur cession, le 26 septembre 2013.
B Depuis 2009, les données sur les émissions atmosphériques comprennent l'information post-fusion consolidée. Les émissions atmosphériques déclarées pour 2009 sont celles de toutes les installations exploitées par la société Suncor fusionnée, ce qui inclut les installations des anciennes sociétés Petro-Canada et Suncor. Les données de 2010 incluent l'estimation des émissions pour une partie de l'année des installations exploitées par Suncor jusqu'à leur cession au cours de l'année de déclaration 2010.
C Les émissions de gaz à effet de serre sont calculées au moyen d’une méthodologie propre à chaque installation qui utilise diverses méthodologies de référence qui ont été acceptées par les autorités compétentes auprès desquelles chaque installation est tenue de déclarer ses émissions de GES. Dans le cas où une autorité compétente dispose d’une méthodologie donnée, cette méthodologie a été suivie et s’il n’en existe pas, les méthodes les plus appropriées et les plus précises disponibles sont utilisées pour quantifier chaque source d’émission.
Les données publiées incluent les émissions pour une partie de l'année des installations exploitées par Suncor jusqu'à leur cession au cours de l'année de déclaration.
D Émissions totales de SO2 aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées. Les émissions de 2013 pour les propriétés cédées sont présentées pour la période du 1er janvier au 26 septembre 2013.
E Émissions totales de NOx aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées. Les émissions de 2013 pour les propriétés cédées sont présentées pour la période du 1er janvier au 26 septembre 2013.
F Émissions totales COV aux installations exploitées par Suncor. Ce total inclut les émissions des installations exploitées que la loi oblige à produire des rapports, de même que celles qui n'y sont pas obligées.
G En 2011, les émissions de benzène ont diminué en raison des nombreuses installations cédées en 2010 qui possédaient des déshydrateurs qui sont une large source d'émissions de benzène dans l'industrie pétrolière et gazière d'amont.
H Il y a une baisse des rejets sur le site (INRP) en 2013 comparativement à 2012 car Suncor n’est pas tenue de divulguer les données pour les installations non exploitées au 31 décembre pour l’INRP.
I Compte tenu de la cession effectuée en 2013, les données sur le gaz dissout brûlé à la torche et les autres sources de gaz brûlé à la torche étaient impossibles à obtenir.
J L’énergie totale est la somme de l’énergie directe et indirecte.
K L'énergie directe est principalement l'énergie consommée sur le site aux installations exploitées par Suncor. L'énergie indirecte inclut les services d'électricité, de vapeur, de chauffage et de refroidissement importés de tiers. En 2011, la production a diminué en raison de cessions d'actifs à la fin 2010 et 2011. En 2013, la consommation d’énergie a diminué comparativement à 2012 en raison de la vente des actions mentionnée en introduction.
L Toute l'eau produite est constituée d'eau de formation et d'autres eaux amenées à la surface dans le déroulement normal des procédés de production de gaz naturel.
M Depuis 2011, afin de mieux s'aligner aux normes de déclaration de la GRI, Suncor a ajouté des indicateurs pour lesquels elle recueille et déclare des données dans la catégorie Gestion des déchets.
N En 2011, le secteur Activités terrestres - Amérique du Nord a compilé toutes les données sur les déchets provenant de nos principaux consignataires.
O Ces données varient compte tenu des activités menées.
P Le volume accru de déchets non dangereux produits en 2012 est principalement attribuable aux activités de restauration et de récupération, y compris l'enlèvement du biotertre.
Q Comprend les boues de forage tirées des activités de forage. Ces données n'ont pas été incluses dans les données sur les déchets dangereux produits et les déchets non dangereux produits. L’augmentation enregistrée en 2013 est attribuable à l’interruption des activités de forage en raison de l’incident survenu à Altares, en C.-B. en 2012.
R Les bases de données des agences publiques et de réglementation ont été explorées et comparées aux puits de Suncor avec les volumes de production annuels connexes. Le nombre de puits producteurs a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013.
S Le nombre de puits producteurs de Suncor a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013 et correspond aux actifs détenus au 31 décembre 2013.
T Un puits est dit fermé si son exploitation est interrompue en obturant la tête du puits, souvent avec l'intention d'en reprendre l'exploitation ultérieurement. Un puits mis en suspension est un puits fermé où une procédure d'isolement souterrain supplémentaire a été exécutée, et dont l'exploitation a généralement été interrompue en raison d'une faible rentabilité. Si le puits en suspension n'est pas remis en exploitation, il est mis hors service conformément aux exigences de la réglementation. Les listes des puits inactifs et suspendus des agences de réglementation de l'Ouest du Canada (Energy Resources Conservation Board, Energy and Resources de la Saskatchewan et la British Columbia Oil and Gas Commission) ont été utilisées pour déterminer ce total. Le nombre de fermeture de puits a diminué de façon significative en 2013 en raison d’une importante cession d’actifs à la fin de 2013.
U Aux fins du rapport sur le développement durable, le nombre de puits en cours de remise en état inclut les installations abandonnées sous les soins et la garde du groupe Surface, Land, Logistics and Construction Liability Management du secteur Activités terrestres - Amérique du Nord qui sont classées (c.-à-d. état de l'installation) Phase I, Phase II, Restauration et Remise en état. Les installations classées sous « présélection » n'étaient pas incluses. Pour une explication des catégories, voir le document « Draft Remediation - Reclamation Framework » de Suncor. Nous travaillons activement d'une manière ou d'une autre sur ces installations et notre objectif est de les fermer ou d'obtenir la mention fermée par le biais d'un certificat de remise en état ou d'une accréditation connexe.
V Il y a infraction à un règlement lorsqu'un incident environnemental enfreint une limite réglementaire (seuil prescrit par la loi, approbation ou permis émis par un organisme de réglementation) ou une exigence (d'une loi, d'un règlement, d'une licence, d'une norme, d'une approbation, d'une directive et(ou) d'un permis applicable aux activités de Suncor et qui doit faire l'objet d'une déclaration réglementaire officielle.
W Le concept de déversement à signaler suit la définition qui en est donnée dans la réglementation fédérale et provinciale.
X Amendes associées au dépôt de rapports de comptabilité de production en retard.
Y Ce chiffre inclut les professionnels en environnement, santé et sécurité du secteur Côte Est du Canada.

Économie

Le symbole A () indique les données vérifiées par un tiers. Voir la liste complète des données révisées pour confirmer les indicateurs de rendement qui ont été révisés. Dans la colonne « Note », cliquez sur la flèche vers le bas pour afficher les notes.

télécharger xls

Indicateur Unité Note Indicateur GRI 2009* 2010 2011 2012 2013
Production              

Note Z :
Ne tient pas compte des volumes traités pour le compte de tiers. Ces valeurs sont conformes à celles présentées dans les rapports annuels de Suncor, mais diffèrent des volumes de production traités présentés dans la section sur le rendement environnemental du gaz naturel, qui comprennent les volumes traités pour des tiers.

Milliers de barils équivalent pétrole/jour milliers de barils de pétrole/jour EN1 74,3 95,8 64,7 53,8 37,3

Note AA :
La quantité de gaz est convertie en barils d'équivalent pétrole, sur la supposition que six millions de pieds cubes de gaz naturel équivalent à 1 000 barils de pétrole.

Gaz naturel millions de pieds cubes/jour   EN1 397 522 357 290 192
Finances              

Note BB :
Pour obtenir tous les chiffres et des renseignements complémentaires, consultez notre Rapport annuel 2013.

Bénéfice net millions $   EC1 -199 441* -30 -245 171
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation millions $   EC1 329 445 277 101 76
Crédits d'impôts et de redevances millions $ EC4 8 15 14,2 12,4 18,9

Note CC :
Comprend le Deep Gas Royalty Holiday Program et l'Alberta Royalty Tax Credit.

Investissements                
Dépenses en capital et charges d'exploration millions $   EC1 320 178 137 154 114
Achats                
Biens et services millions $     1 151 359 260 327 228
Achats de biens et services                
Au Canada millions $     994 343 260 326 227
Aux entreprises/ fournisseurs locaux millions $ EC6 865 303 237 311 214

Note DD :
Les entreprises et fournisseurs locaux sont ceux qui sont établis dans la région d'exploitation (les données de 2009 à 2012 incluent les activités en Alberta et en Colombie-Britannique).

Activités terrestres - Amérique du Nord - Notes, économie
* Les données de 2009 sont présentées conformément à la norme PCGR antérieure. Toutes les données sont conformes aux rapports annuels de Suncor.
Z Ne tient pas compte des volumes traités pour le compte de tiers. Ces valeurs sont conformes à celles présentées dans les rapports annuels de Suncor, mais diffèrent des volumes de production traités présentés dans la section sur le rendement environnemental du gaz naturel, qui comprennent les volumes traités pour des tiers.
AA La quantité de gaz est convertie en barils d'équivalent pétrole, sur la supposition que six millions de pieds cubes de gaz naturel équivalent à 1 000 barils de pétrole.
BB Pour obtenir tous les chiffres et des renseignements complémentaires, consultez notre Rapport annuel 2013.
CC Comprend le Deep Gas Royalty Holiday Program et l'Alberta Royalty Tax Credit.
DD Les entreprises et fournisseurs locaux sont ceux qui sont établis dans la région d'exploitation (les données de 2009 à 2012 incluent les activités en Alberta et en Colombie-Britannique).

Société

Activités terrestres - Amérique du Nord - Notes, société
EE Le 31 janvier 2011, les secteurs International et extracôtier (I et E) et Activités terrestres - Amérique de Nord (auparavant Gaz naturel) de Suncor ont fusionné pour créer le secteur Exploration et production. Par conséquent, les données sur la santé et la sécurité recueillies pour le secteur Activités terrestres - Amérique du Nord contiennent également les données pour le secteur International et extracôtier. Depuis 2013, le secteur I et E est connu sous le nom de secteur Côte Est du Canada afin de mieux refléter sa structure, et les données sur la santé et la sécurité incluent les données du secteur Côte Est du Canada.
FF Les blessures consignées sont la somme des blessures entraînant un arrêt de travail et des blessures nécessitant des soins. Une blessure nécessitant des soins n'entraîne pas l'absence de l'employé de son poste. La fréquence des blessures consignées est la somme des blessures entraînant un arrêt de travail et des blessures nécessitant des soins par tranche de 200 000 heures travaillées.
GG Compare le salaire de base des employés à temps plein du Gaz naturel au salaire minimum de l'Alberta. En 2013, nous avons utilisé 9,95 $/h.
HH Comprend le régime d'aide aux études qui prévoit le remboursement des frais de scolarité à la réussite d'un cours ou d'un programme. Les données de 2009 ne comprennent pas les chiffres pour Petro-Canada en raison de différences dans les systèmes de déclaration pour ces données.
II Tout employé permanent à temps plein ou à temps partiel embauché à l'extérieur et dont la date de début de permanence se trouve dans la période de déclaration.
JJ Le secteur Activités terrestres - Amérique du Nord a connu une augmentation du roulement du personnel à la suite de la fusion en 2009.
KK À compter de 2010, ce chiffre est indiqué pour l'ensemble de Suncor et aucune ventilation n'est disponible.
LL En 2012 et 2013, il n'y avait pas d'employés du soutien commercial.