Méthode de gestion - économie

Tout montrer | Tout masquer

Principales occasions et principaux risques

Occasions :

  • Maintenir un bilan solide
  • Rester axé, dans l’ensemble de l’entreprise, sur l’excellence opérationnelle et continuer à améliorer la fiabilité de nos actifs exploités
  • Intégrer de nouvelles améliorations technologiques au rendement opérationnel et de la fiabilité
  • Maximiser la valeur entre la production de l’amont et les actifs de l’aval
  • Poursuivre les efforts pour atténuer l’impact environnemental
  • Générer une croissance rentable grâce à des dépenses en immobilisation judicieuses axées sur le coût et la qualité plutôt que sur le calendrier

Risques :

  • Notre rapport annuel présente des renseignements sur les risques financiers et environnementaux
  • Volatilité du prix des marchandises
  • Accès au marché pour tous les produits (approbation de l’infrastructure et risques liés à la mise en place)
  • Politique gouvernementale
  • Règlements environnementaux
  • Arrêts des activités et incidents environnementaux ou de sécurité majeurs
  • Réalisation des projets et risques liés aux partenariats

Responsabilité fonctionnelle

  • Le président et chef de la direction, Steve Williams

Principe

Nous avons adopté plusieurs principes relativement au rendement économique. Entre autres :

  • Concurrence
  • Rapports comptables et contrôle administratif
  • Pratiques commerciales
  • Gestion des risques d’entreprise

Principales stratégies et procédures de mise en œuvre

  • La stratégie de Suncor met à profit nos différenciateurs concurrentiels et ouvre la voie permettant de réaliser le potentiel de notre Société pour nos employés, nos actionnaires et nos parties intéressées. Nous exploiterons et mettrons en valeur nos ressources des sables pétrolifères de façon rentable, nous optimiserons la valeur grâce à l'intégration, nous atteindrons les coûts unitaires les plus bas de l'industrie dans chaque segment commercial et nous deviendrons le chef de file de l'industrie en matière de développement durable
  • Parmi les principales procédures, nous retrouvons la mise en œuvre notre Système de gestion de l’excellence opérationnelle (SGEO) à l’échelle de l’entreprise
  • Pour de plus amples renseignements sur les besoins commerciaux, les projets de croissance, la performance et les objectifs financiers de Suncor, visiter le Centre des investisseurs

Changements importants apportés aux systèmes et aux structures pour améliorer le rendement

  • Le plan de croissance de Suncor présente des partenariats stratégiques qui prévoient de mettre en valeur deux projets d’exploitation minière des sables pétrolifères avec d’autres partenaires — l’exploitation minière Fort Hills qui devrait être exploitée par Suncor et la mine Joslyn qui devrait être exploitée par Total. En mars 2013, les partenaires ont décidé de ne pas poursuivre le projet d’usine de valorisation Voyageur, qui était le troisième élément du partenariat stratégique avec Total, en raison du changement important des conditions du marché. En octobre 2013, les partenaires ont approuvé l’exploitation minière Fort Hills, l'un des meilleurs sites d’extraction des sables pétrolifères inexploité dans la région de l’Athabasca, qui constituera une importante source de flux de trésorerie à long terme.
  • Des projets supplémentaires dans le secteur des sables pétrolifères visent à accroître la capacité et la fiabilité de nos installations existantes et à améliorer notre infrastructure logistique.
  • En 2013, notre production tirée des sables pétrolifères a dépassé notre capacité de raffinage intérieure. L’amélioration de l’intégration entre nos actifs et l’accroissement de nos capacités intermédiaires pour atteindre les marchés demeure un objectif important pour l’avenir.
  • Consulter nos rapports annuels pour prendre connaissance des autres activités, investissements et améliorations du système survenus en 2013.

Objectifs et rendement

  • Suncor a pris un engagement ferme à l’égard d’un ensemble d’objectifs et de valeurs, qui guident toutes nos décisions commerciales. À cet égard, le pivot de notre stratégie est le principe du triple résultat. Il s’agit de gérer les activités et les plans de croissance de manière à augmenter les retombées sociales et économiques, tout en nous efforçant de réduire au minimum les impacts du développement sur l’environnement.
  • Suncor a fixé cinq objectifs de génération de valeurs pour l’ensemble de la Société :
    • Continuer de faire progresser Suncor vers l’excellence opérationnelle
    • Améliorer de façon significative la maintenance et la fiabilité à l’échelle de Suncor
    • Accélérer les progrès quant au rendement de Suncor en matière de culture et de main-d’œuvre
    • Générer et maintenir des rendements parmi les meilleurs de l’industrie
    • Atteindre nos objectifs à long terme en matière de développement durable
  • Pour voir les données sur la performance, consulter le rapport annuel et la notice annuelle de Suncor

Principales réussites et lacunes

  • L’accent que Suncor met sur l’excellence opérationnelle a contribué à obtenir une production moyenne quotidienne de 562 400 bep/j en 2013, ce qui représente une hausse de 2,4 % par rapport aux 549 100 bep/j obtenus en 2012
  • En 2013, un solide rendement opérationnel a permis au secteur Sables pétrolifères d’établir une autre année record, en affichant une augmentation de 11 % de la production annuelle et nous avons enregistré une production annuelle record de PBS malgré une révision majeure au cours du deuxième trimestre et des interruptions chez des fournisseurs tiers.

    Exécution solide à Firebag : La production à Firebag a triplé au cours des trois dernières années et le quatrième trimestre de 2013 marque l’achèvement du processus d’accroissement de la production à Firebag, avec des taux de production quotidiens atteignant environ 95 % de la capacité. La mise en service de l’infrastructure destiné au bitume chaud en 2013, ce qui inclut la capacité d’importer du diluant provenant de tiers, a permis d’améliorer la capacité de transport de bitume et d’accroître la production minière.
  • Tirer parti d’un modèle intégré : Au quatrième trimestre de 2013, Suncor a débuté les envois par rail de brut provenant de l’intérieur des terres jusqu’à sa raffinerie de Montréal, ce qui lui a permis de profiter des écarts de prix entre les charges d’alimentation de l’intérieur et de l’extérieur des terres. Tout au long de l’année, du pétrole brut vendu à escompte a été envoyé à la raffinerie de Montréal par train ou par bateau et des projets ont été également entrepris afin de permettre à la raffinerie de Montréal de traiter des bruts plus lourds.
  • Investir de façon méthodique : À l’issue d’une décennie marquée par plusieurs grands projets d’agrandissement dans le secteur Sables pétrolifères – à l’usine de base et à Firebag, de nouvelles perspectives de croissance s’offrent à la Société sous la forme de projets peu coûteux de désengorgement, d’agrandissement et d’amélioration de la fiabilité. Forte du récent succès de son projet de mise en service de l’infrastructure destinée au traitement du bitume chaud, l’entreprise prévoit faire progresser un certain nombre d’initiatives de désengorgement dans le secteur Sables pétrolifères qui devraient permettre d’accroître la production aux installations existantes d’environ 500 000 b/j d’ici la fin de 2018.
  • Maintenir l’accent sur l’excellence opérationnelle : Suncor continue de mettre en place son programme d’excellence opérationnelle à l’échelle de la Société. Nos quatre raffineries affichent une fiabilité parmi les meilleures de l’industrie avec des taux d’utilisation de 94 % en 2013. La fiabilité constante a donné lieu à une hausse de la capacité nominale à la raffinerie d’Edmonton. La capacité nominale globale de raffinage de la Société s’établit à 462 000 b/j, en hausse de 4 % depuis 2011. Suncor a mené à bien des travaux de maintenance planifiés portant sur différentes installations, notamment des travaux de révision d’une durée de sept semaines à l’usine de valorisation 1, des travaux de maintenance hors station d’une durée de 10 semaines à Terra Nova et des travaux de maintenance planifiés à chacune de ses raffineries.
  • Redistribuer des liquidités aux actionnaires : La solide position financière de l’entreprise a permis de redistribuer environ 2,8 milliards $ aux actionnaires en 2013 par le truchement de paiements de dividendes et de rachats d’actions, une augmentation de 25 % par rapport à 2012. L’entreprise a annoncé une hausse de 54 % du dividende trimestriel au début de 2013 et elle a racheté environ 49,5 millions d’actions ordinaires pendant l’année.
  • Maintenir un bilan solide : Les flux de trésorerie tirés des activités d’exploitation ont dépassé les dépenses en immobilisations et les frais de prospection (y compris les intérêts capitalisés) de plus de 2,6 milliards $ et ils atteignaient 3,2 milliards $ de plus que la dette nette à la fin de l’année. Consulter notre Rapport annuel 2013 pour d’autres réussites et lacunes.