Plus de détails sur les principes en matière de droits de la personne de Suncor et les initiatives de renforcement des collectivités en cours dans le Rapport sur le développement durable 2014

Droits de la personne et risque social – Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

« Suncor recherche des occasions de promouvoir une compréhension des valeurs entourant les droits de la personne et des meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale d'entreprise auprès des parties intéressées. » – Rapport sur le développement durable 2014

« Suncor recherche des occasions de promouvoir une compréhension des valeurs entourant les droits de la personne et des meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale d'entreprise auprès des parties intéressées. » Plus de détails sur principes en matière de droits de la personne de Suncor et les initiatives de renforcement des collectivités en cours dans le Rapport sur le développement durable 2014

Droits de la personne et risque social

Sur cette page :

Nous avons la responsabilité de respecter les droits de la personne et de s'assurer de ne pas se faire complice de violations des droits fondamentaux. Notre responsabilité de respecter les droits de la personne s'applique à toutes nos activités et à toutes nos relations d'affaires avec d'autres.

À propos de notre principe sur les droits de la personne

Les fondements de base du principe sur les droits de la personne, adopté en 2011, présentés ci-dessous, font actuellement l'objet de démarches visant à les intégrer aux éléments suivants :

  • les principes et pratiques relatifs au personnel
  • notre approche en matière d'engagement envers les collectivités et les parties intéressées
  • la façon dont nous gérons la sécurité de nos employés et de nos installations

Télécharger le principe sur les droits de la personne (PDF, 2 p., 19 Ko)

Nous avons intégré les considérations liées aux droits de la personne à notre Système de gestion de l’excellence opérationnelle à l’échelle de l’entreprise.

La sensibilisation des employés vise à assurer que nous atteindrons nos objectifs dans le cadre du principe sur les droits de la personne et nous nous sommes engagés à former notre personnel et à communiquer de façon proactive l’information de façon proactive sur notre approche des droits de la personne. En outre, nous recherchons des occasions de favoriser une compréhension des valeurs entourant les droits de la personne et des meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale d'entreprise auprès de nos parties intéressées.

Notre engagement à respecter les droits de la personne

Notre engagement à respecter les droits de la personne est fondé sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et tient compte des lois et des normes internationales qui ont été développées depuis l’adoption de la Déclaration il y a six décennies. Nous adhérons aux Principes volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme et au Pacte mondial des Nations Unies (PMNU), et au guide sur les pratiques commerciales responsables dans les régions présentant des risques élevés et touchées par un conflit.

Consulter le guide sur les pratiques commerciales responsables dans les régions présentant des risques élevés et touchées par un conflit (PDF, 48 p., 1,2 Mo)

Pacte mondial des Nations Unies (PMNU)

Le Pacte mondial est la plus importante initiative volontaire d'entreprises socialement responsables. Les entreprises participent au Pacte mondial parce qu'elles partagent la conviction que des pratiques commerciales fondées sur des principes universels contribuent à l'émergence d'un marché mondial plus stable et plus ouvert et de sociétés prospères et dynamiques — ce qui correspond à notre mission de créer de l'énergie pour un monde meilleur. Dans le cadre de notre participation à cette initiative, nous nous sommes engagés à respecter les 10 principes du Pacte mondial dans les domaines suivants :

  • les droits de la personne
  • les normes du travail
  • l'environnement
  • la lutte contre la corruption

Réseau canadien du Pacte mondial

Nous avons été l'une des sept entreprises canadiennes à mettre sur pied le Réseau canadien du Pacte mondial des Nations Unies (PMNU) en 2013.

Les signataires regroupent :

  • d'autres entreprises
  • des experts techniques
  • des organisations non gouvernementales
  • des groupes de réflexion
  • l'Agence canadienne de développement international

Les réseaux locaux PMNU existent ailleurs dans le monde. Ils visent à faciliter le progrès des entreprises qui adhèrent au Pacte mondial dans la mise en œuvre de ses 10 principes tout en offrant des occasions d'engagement et d'actions collectives de plusieurs parties intéressées. Dans le cas des signataires du PMNU au Canada, le réseau local vise à :

  • faciliter le dialogue
  • partager les meilleures pratiques
  • mettre en œuvre les principes du PMNU au Canada

Comprendre les risques sociaux

L'intégration continue de notre principe sur les droits de la personne s'inscrit également dans un vaste effort visant à comprendre les risques sociaux associés à nos activités et à tenir compte de ces notions dans nos processus décisionnels.

Mise à l’essai d’outils sur le terrain

Pendant l’année 2013, nous avons mené des ateliers de formation sur les droits de la personne à l'intention de nos employés libyens. Parmi les sujets abordés, on retrouvait :

  • l'application des 10 principes du PMNU
  • les principes volontaires sur la sécurité et les droits de la personne
  • les occasions d'apprentissage des meilleures pratiques d'autres sociétés pétrolières internationales qui œuvrent en Libye

Nous continuons de travailler avec d’autres sociétés pétrolières internationales, des organisations sans but lucratifs locales et les parties intéressées sur le terrain en Libye afin de mieux comprendre les risques sociaux rencontrés dans ce pays. Nous avons également traduit notre principe sur les droits de la personne en arabe pour soutenir ces efforts.

Nous avons également testé de nouveaux outils sur le terrain sur les droits de la personne et la responsabilité sociale d'entreprise en Libye en suivant le principe que, si ces outils fonctionnent en situation de conflit, ils pourraient également servir pour l'ensemble de nos activités internationales. Par exemple, l’un des outils d’évaluation de la responsabilité sociale d'entreprise sert à identifier des écarts dans nos principaux processus (c.-à-d. ressources humaines et gestion de la chaîne d’approvisionnement); les données recueillies à l’aide de cet outil serviront à établir des plans pour combler les écarts afin d’améliorer notre rendement futur.

Au début de 2014, un mécanisme de règlement des griefs des parties intéressées a été mis en œuvre à l’échelle de l’entreprise. Du travail supplémentaire a aussi été effectué pour documenter les processus et développer des plans de mobilisation des parties intéressées.

Tout montrer | Tout masquer

Soutenir des initiatives d’éducation en Libye

Après avoir consulté la National Oil Corporation (NOC) de Libye, nous avons concentré nos efforts en matière de développement durable sur l'éducation afin de répondre à la demande grandissante d'une main-d'œuvre spécialisée en Libye. Nous avons financé de l'équipement, formé des instructeurs et développé des programmes pour le Petroleum Training and Qualifying Institute (PTQI) à Tripoli et le Swawia Technical Centre à Zawiyah. Ces instituts se spécialisent dans la préparation des élèves du secondaire du pays pour qu'ils puissent travailler dans le secteur pétrolier en Libye. La formation se concentre sur le perfectionnement des compétences qui sont essentielles à l'industrie pétrolière et gazière du pays, en offrant, notamment, des cours en soudure, en instrumentation et en électricité. Les premiers finissants ont reçu leur diplôme en juin 2013.

Outre le développement d'une plateforme d'éducation, nous avons aussi collaboré avec la NOC pour bâtir une future Benghazi Petroleum Institute of Technology. Tout comme le PTQI, cette institution offrira aux élèves du secondaire les compétences leur permettant de faire des stages d'apprentis auprès d'entreprises commanditaires après avoir reçu leur diplôme. La panification des travaux d'ingénierie préliminaires (TIP) est en cours et le programme est au stade de l'élaboration.

Soutenir des initiatives communautaires en Libye

Nous pouvons établir des partenariats efficaces avec les collectivités à proximité de nos installations en rencontrant les principaux intervenants pour comprendre leurs besoins. C’est de cette façon que nous avons appris la disparition d’un ancien puits d’eau ayant une valeur culturelle dans la collectivité du désert, Ojilah, en Lybie, près de l’un de nos puits d’exploration.

L’ancien puits – un élément central de la collectivité – avait disparu en raison de l’avancement des dunes dans les années 1960 et n’avait pu être localisé depuis. Compte tenu de sa grande importance culturelle pour les habitants de la région, nous voulions faire quelque chose.

Nous avons fourni du financement et notre expertise pour retrouver et restaurer le puits sur les conseils du personnel chargé de la relation avec les groupes d’intérêts locaux. Nous avons aussi bâti une aire d’observation sécuritaire destinée au public pour observer le déroulement des travaux de restauration. L’excitation était palpable. Des aînés visitaient le site régulièrement pour constater l’avancement des travaux.

Chris Schulze, directeur divisionnaire, Intégration, en Libye, note que la restauration d’un élément important de la riche histoire culturelle de la Libye a été très importante. Il ajoute : « En participant à la création de quelque chose de tangible, nous avons démontré que nous nous impliquions activement dans les collectivités où nous exerçons nos activités. »

En date du 12 mai 2014, la production en Libye est interrompue en raison de l’instabilité politique dans le pays.

Nous avons également invoqué un cas de force majeure en vertu de nos obligations contractuelles en Syrie en raison de l’instabilité politique. Les activités en Syrie sont suspendues indéfiniment.