Mise à jour TRO - Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Mise à jour TRO - Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Mise à jour TRO - Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Mise à jour TRO - Rapport sur le développement durable 2014 de Suncor

Mise à jour sur le TROMC

Sur cette page :

Nous avons obtenu l'approbation des organismes de réglementation de l'Alberta en juin 2010 pour utiliser notre nouvelle approche de gestion des résidus TRO qui devrait réduire le temps de remise en état.

À la fin de 2013, nous avions investi plus de 1,3 milliard de dollars dans des travaux pour mettre en place le procédé TRO dans nos installations des Sables pétrolifères.

Mise en place du procédé TRO

L'application à l'échelle commerciale du procédé TRO est bien en marche avec une initiative en cours dans notre première zone de mise en place du sable et six systèmes de séchage des résidus fins mûrs (RFM) opérationnels. Tout en continuant de perfectionner notre procédé TRO, nous mettrons l’accent sur les éléments contribuant à l’amélioration de nos activités visant à réduire davantage la quantité de résidus fins fluides produits.

Pendant des années, nos volumes de résidus fins fluides ont augmenté de façon constante, pour atteindre un sommet en 2011. Ces volumes se sont stabilisés et sont maintenant à la baisse.

Conformité à la réglementation

En 2009, l’ERCB (Energy Resources Conservation Board) de l’Alberta a mis en place la Directive 074, qui établit des objectifs de performance et des échéanciers spécifiques à l’intention des exploitants de sables pétrolifères afin de déposer des tonnes sèches de résidus dans une zone d’élimination. Dans un rapport publié en juin 2013, l’ERCB a évalué le rendement des bassins de résidus de sept entreprises exploitant des mines en vue de la mise en valeur des sables pétrolifères de 2010 à 2012 et a conclu qu’aucune entreprise, y compris la nôtre, n’avait été en mesure d’atteindre les objectifs fixés. Cependant, l’ERCB a précisé que, pour le moment, aucune sanction ne serait imposée car l’industrie et le législateur avaient affiché un optimisme exagéré quant à la rapidité de la mise en œuvre de la technologie visant à réduire le nombre de bassins de résidus.

Notre principal défi accélère rapidement le passage de cette nouvelle technologie de concept à l’activité commerciale tout en respectant les échéanciers de la Directive 074. Au cours des cinq dernières années, nous avons stabilisé notre inventaire de résidus fins liquides, ce qui respecte l’intention de la Directive 074. Nous continuerons de travailler à améliorer nos activités afin de réduire cet inventaire, ce qui devrait nous positionner pour respecter les critères spécifiques de l’organisme de réglementation et nous conformer à la Directive 074 dans un avenir rapproché.

Collaborer au développement de technologies visant à réduire le nombre de bassins de résidus

À titre de membre de la Canada's Oil Sands Innovation Alliance (COSIA) et d’entreprise engagée à accélérer l’amélioration de la performance environnementale, Nous avons partagé des détails précis de notre procédé TRO avec d'autres membres de COSIA. En retour, nous avons obtenu l'accès aux technologies que les autres utilisent pour gérer leurs bassins de résidus existants.

Grâce au partage de la recherche, de l'expérience, de l'expertise et des engagements financiers, nous sommes en mesure d'étudier les nouvelles technologies en matière de résidus plus rapidement. Nous prévoyons que le partage des ressources dans le cadre de la COSIA améliorera grandement la gestion des résidus maintenant et dans les installations d'exploitation minière des sables pétrolifères futures.

Pour en apprendre davantage sur les Tailings Environmental Priority Area de la COSIA.

En apprendre davantage sur nos stratégies de gestion de l'eau