Rapport sur le développement durable 2019

Intégration de notre objectif de performance en matière de GES

En 2016, nous avons annoncé un objectif portant sur les gaz à effet de serre qui nous a amenés à travailler à appliquer la technologie et l'innovation afin de nous diriger vers un système énergétique sobre en carbone. Nous mesurons nos progrès en réduisant l'intensité des émissions totales provenant de notre production pétrolière et gazière de 30 % d'ici 2030.

Cet ambitieux objectif, basé sur l'année de référence 2014, exige que nous allions au-delà de nos compétences et des technologies actuelles, et il vise en définitive à modifier la trajectoire de nos émissions absolues, dans le but de devenir un producteur de brut et de produits raffinés sobres en carbone. Bien que notre objectif soit mesuré par la réduction de l'intensité de nos émissions d’entreprise de 30 %, il vise aussi à changer la façon dont nous intégrons l’approche sobre en carbone aux activités et décisions quotidiennes de nos employés.

L'objectif favorise des améliorations sur le plan de l'exploitation, de l'énergie et du rendement du carburant. Il nous permettra aussi d’accélérer la mise au point et la mise en œuvre de nouvelles technologies et d’encourager l'évaluation de possibilités d’affaires sobres en carbone. Les paramètres d'exploitation font partie du tableau de pointage général et sont essentiels pour atteindre l'objectif. Les initiatives nécessaires pour l'atteindre sont transformées en cibles de rendement annuel.

GHG waterfall graphic

Nous mettons l’accent sur la réduction des émissions dans quatre principaux secteurs.

Efficacité énergétique et amélioration continue de notre base d’actifs

Nous continuons de favoriser l'efficacité énergétique dans toutes nos installations.

  • Nous mettons en œuvre de nouvelles technologies numériques, notamment de nouveaux tableaux de bord pour la gestion du rendement de l'exploitation de Firebag pour mesurer, examiner et prendre des décisions en temps réel afin d'améliorer la fiabilité et réduire l'intensité énergétique ainsi que les coûts et les émissions de GES.
  • La conception de nos nouvelles installations met à profit l'expérience opérationnelle afin de réduire l'intensité énergétique de façon significative. Par exemple, en plus d’utiliser une technologie d’extraction qui retire les molécules d’hydrocarbures lourds à la source, la conception de Fort Hills se caractérise par une importante intégration de la chaleur grâce à l'utilisation de la cogénération hautement efficace, à la récupération de l'eau de traitement chaude et au refroidissement en circuit fermé pour un processus amélioré de captage de la chaleur.

Investir dans de l’électricité sobre en carbone

Notre objectif en matière de GES nous pousse aussi à chercher et à évaluer des occasions commerciales liées à notre chaîne de valeur et au système énergétique en évolution.

  • Toutes nos installations d'exploitation des sables pétrolifères utilisent la cogénération, et nous sommes un exportateur net d'électricité au réseau électrique de l'Alberta. En produisant de la vapeur industrielle et de l'électricité grâce à un procédé utilisant du gaz naturel, la cogénération représente la forme d’énergie la plus efficace tirée de la production d'électricité à base d’hydrocarbures. L'intensité des GES de l'électricité produite par les unités de cogénération de Suncor est environ 75 % inférieure à la moyenne d'une centrale au charbon et 30 % inférieure à une installation qui utilise une technologie à cycle combiné au gaz naturel. Les surplus d'électricité provenant de nos unités de cogénération et de nos parcs éoliens contribuent grandement à la réduction de l'intensité globale des GES du réseau électrique de l'Alberta.
  • Nous assurons la progression du projet de remplacement des chaudières au coke à forte émission de GES par des unités de cogénération à notre usine de base des sables pétrolifères. En plus de fournir à l'installation la vapeur et l’eau chaude nécessaires aux opérations, l’option de cogénération pourrait permettre d’exporter jusqu'à 800 MW d'électricité à faible intensité de GES vers le réseau provincial de l'Alberta1.
  • En plus de nos partenariats actuels représentant 111 MW d'énergie éolienne, nous continuons d'évaluer les projets de production d'énergie renouvelable présentant des avantages économiques, environnementaux et sociaux. Nous étudions aussi la possibilité de développer notre première installation photovoltaïque solaire à échelle industrielle en Alberta.

Investir dans des carburants sobres en carbone

Nous continuons de chercher des occasions sobres en carbone dans le cadre de nos activités et d'évaluer de nouvelles occasions d'affaires dans le secteur des carburants renouvelables.

  • Nous envisageons la substitution de carburants, passant de sources d’émissions élevées de carbone à des sources sobres en carbone dans nos procédés comme le projet proposé de remplacement de chaudières au coke à l'usine de base où la combustion du coke serait remplacée par du gaz naturel.
  • Nous continuons d'investir dans des carburants renouvelables, notamment par le biais de notre investissement en 2019 dans l'entreprise Enerkem Inc. qui fabrique des biocarburants et des produits chimiques renouvelables à partir de déchets domestiques qui, autrement, seraient destinés à un site d'enfouissement.
  • Nous évaluons des activités d’optimisation à notre usine d’éthanol de St. Clair afin d'accroître la qualité de nos produits pour développer de l'éthanol plus sobre en carbone.

Développer et déployer de nouvelles technologies

Notre objectif nous force à repousser les limites de nos capacités actuelles et nous ne ménageons aucun effort pour développer des technologies qui permettent de réduire les coûts et les émissions de carbone de nos procédés et nos produits.

  • Nous participons à des activités de recherche et d'analyse menées par le gouvernement de l'Alberta au sujet d'un programme potentiel de valorisation partielle du bitume pour améliorer le profil des GES des bruts provenant des sables pétrolifères
  • Nous intensifions notre engagement climatique de différentes façons :
    • efforts de collaboration technique auprès de la Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA)
    • investissements ciblés dans des fonds de technologie propre comme Evok Innovations
    • poursuite des travaux avec le Clean Resource Innovation Network (CRIN), un groupe créé par l'industrie pour tirer profit des forces de l'industrie pétrolière et gazière dans le cadre d'une collaboration à grande échelle des industries lourdes en vue d’une exportation à l'échelle internationale
  • Nous poursuivons des travaux portant sur de nouvelles technologies in situ qui incorporent l'injection de solvants d’hydrocarbures comme le propane ou le butane, ce qui devrait réduire les émissions des installations in situ
  • Nous investissons directement dans des entreprises technologiques comme Enerkem Inc. et LanzaTech

Dans certains cas, le développement et le déploiement de ces technologies iront au-delà de 2030, et nous examinons des objectifs ambitieux relatifs à la technologie à long terme pour stimuler le processus décisionnel. D'autres renseignements détaillés sur certaines de ces technologies et innovations que nous faisons progresser se trouvent à la section Innovation sobre en carbone.

Méthodologie relative à l'objectif

L'objectif en matière de GES de Suncor vise à améliorer le processus décisionnel et notre méthodologie est spécialement conçue pour favoriser les choix de l’entreprise qui réduiront les émissions dans le système énergétique mondial. Pour appuyer ce changement, nous avons établi des principes qui guident la mise en place de l'objectif.

L’objectif devrait :

  • Stimuler des réductions concrètes des émissions dans le système énergétique, tant dans le cadre des activités de Suncor qu’à l’extérieur de celles-ci.
  • Encourager une nouvelle production à plus faible intensité dans le cadre de l’évaluation des nouveaux projets. Intégration des hypothèses de l’objectif en matière de GES et de la tarification du carbone à notre modèle d'exécution pour le développement des actifs afin d’instaurer un processus rigoureux pour favoriser le choix de technologies et d'actifs efficaces pour tous les nouveaux projets des sables pétrolifères, extracôtiers, d'aval et d'énergie renouvelable.
  • Mener à des réductions additionnelles des émissions et ne sera pas atteint en modifiant notre offre de produits destinés à la vente ou par le biais d'acquisitions et de cessions. Par exemple, la réduction du volume de ventes de pétrole synthétique de première qualité pourrait réduire les émissions directes de Suncor, mais cela ne ferait que déplacer les émissions en aval et n'entraînerait pas la réduction des émissions globales. De même, l'achat d'actifs sobres en carbone - ou la vente d'actifs à intensité élevée en carbone ne fait que transférer la propriété et ne permet pas de réduire les émissions atmosphériques globales. Si nous modifions notre offre de produits ou notre portefeuille d'actifs, nous ajusterons les données de référence pour notre objectif.

Pour mesurer nos progrès par rapport à notre objectif, nous devons établir ce qui suit :

Suncor surveille l'intensité des GES provenant de notre production dans les installations que nous exploitons

  • Notre objectif met l'accent sur les actifs que nous contrôlons et exploitons. Ainsi, nous définissons les données de référence pour l'intensité des émissions de GES de nos actifs exploités en calculant les émissions directes (portée1) et indirectes (portée 2) de notre production. Cela nous permet de cerner des occasions pour nos actifs contrôlés afin de réduire les émissions directement dans le cadre de nos activités et aussi pour nos produits afin de réduire les émissions indirectement dans le système énergétique. Nous continuons de promouvoir une production sécuritaire et efficace pour nos actifs non exploités.

Les mesures et(ou) les investissements de Suncor qui réduisent les émissions à l'extérieur de la barrière opérationnelle seront consignés à titre de crédits indirects

  • Les émissions indirectes ne sont pas produites directement par nos opérations, mais sont nécessaires pour produire nos produits. Elles comprennent l'électricité, l’hydrogène ou la vapeur que nous importons d'un fournisseur tiers. De plus, nos produits sobres en carbone peuvent contribuer à réduire les émissions indirectes dans le système énergétique. Par exemple, l’électricité produite par cogénération transférée au réseau électrique de l’Alberta réduit l’apport de sources d’électricité à haute teneur en carbone.

L'objectif sera ajusté en fonction des changements apportés à la composition des actifs

  • Nous avons développé une méthodologie pour étudier l'acquisition ou la cession d'actifs qui ne nous aident pas à atteindre notre objectif ou pourraient nous empêcher de le faire.

1 Ce projet n'a pas été approuvé et est assujetti à la précision de la politique sur le climat.

Sur cette page
Sur cette page
Lectures recommandées
Innovation sobre en carbone
Risque lié au carbone et perspectives énergétiques
Stratégie de résilience
Objectif social