Rapport sur le développement durable 2018

Performance en matière de GES et atténuation des émissions

L'utilisation de l'énergie est l'un des plus importants facteurs de production pour Suncor et, par conséquent, il s’agit d’un encouragement commercial naturel à réduire la consommation d'énergie globale et les émissions. L'accent de Suncor sur l'excellence opérationnelle et la fiabilité, ainsi que l'introduction de nouvelles technologies, ont permis de réduire d'environ 60 % l'intensité des gaz à effet de serre (GES) à notre usine de base des Sables pétrolifères depuis 1990.

Performance en matière de GES en 2017

Les émissions absolues totales de GES ont atteint 19,9 millions de tonnes en 2017, ce qui est conforme à la moyenne de trois ans de 2014 à 2016. En 2017, les installations des sables pétrolifères du secteur Amont se sont remises des feux de forêt de Fort McMurray en 2016 et les volumes de production sont revenus au niveau de ceux de 2015. La performance des Sables pétrolifères a contribué à une amélioration d'une année à l'autre de l'intensité des émissions de GES à l'échelle de la Société de 2017 de 0,410 tonne d'équivalent CO2 par m3 de production de pétrole. Cela est inférieur d'environ 2 % à 2016 et inférieur de 5 % à la moyenne de 2014-2016.

* Pour consulter des renseignements supplémentaires au sujet de ce graphique et des données, veuillez consulter les notes 3, 4 et 5 sur les données sur la performance

Consommation d'énergie et intensité énergétique de Suncor

Les émissions de GES sont étroitement liées à la consommation d’énergie, car ce sont environ 90 % des émissions directes et la presque totalité des émissions indirectes de GES qui sont attribuables à la consommation d’énergie pour les activités.

Suncor entend gérer l'énergie et continuellement améliorer ses efforts de réduction des émissions de GES dans le cadre de l'excellence opérationnelle au quotidien. Nos graphiques sur la consommation d’énergie et l’intensité énergétique montrent des tendances similaires d'une année à l'autre à celles des graphiques sur les émissions de GES.

Pour consulter des renseignements supplémentaires au sujet de ce graphique et des données, veuillez consulter les notes (note 6 sur la consommation d'énergie)

Faits saillants de la performance

Exploitation minière des sables pétrolifères

Les émissions absolues provenant de nos activités d'exploitation minière, d'extraction et de valorisation sont revenues aux niveaux typiques qui prévalaient avant les feux de forêt de Fort McMurray en 2016. En dépit d'une augmentation des émissions totales, l'intensité des émissions en 2017 s'est améliorée d'environ 5,5 % par rapport à l'intensité moyenne durant la période 2014-2016. Cela témoigne d'activités fiables et d'efforts soutenus de réduction des émissions de GES et de l'énergie.

Des projets d'optimisation de la distribution du gaz combustible, de l'intégration de la chaleur et de la maintenance des échangeurs de chaleur ont été mis en œuvre en 2017. Ensemble, ces projets ont permis d'améliorer la fiabilité, d'augmenter la production et de réduire l'intensité des émissions.

Exploitation minière Fort Hills

La production de pétrole de l'installation minière Fort Hills a démarré au début de 2018 et devrait avoir atteint 90 % de la capacité nominale de 194 000 b/j de bitume au 4e trimestre de 2018. Le procédé de traitement des mousses au solvant paraffinique plus sobre en carbone élimine les molécules d'hydrocarbures lourdes dans le procédé d'extraction. Cela permet de produire du bitume qu'il n'est pas nécessaire de valoriser avant le raffinage et la commercialisation. Par conséquent, l'intensité des GES de la production devrait être environ la moitié de celle de l'usine de base existante et équivalente à celle du brut moyen raffiné aux États-Unis§. Les volumes de production additionnels devraient ajouter plus de 2,4 millions de tonnes d'équivalent CO2 au profil d’émissions de GES de nos actifs exploités une fois la capacité nominale totale atteinte.

Exploitation in situ

Les émissions absolues de nos opérations de drainage par gravité au moyen de vapeur (DGMV) sont demeurées relativement inchangées d'une année à l'autre à 5,4 millions de tonnes d'éq. CO2. L'intensité des émissions en 2017 s'est améliorée à 0,436 tonne d'éq. CO2 par m3 de production, ce qui est environ 5 % plus bas que la moyenne de 0,46 tonne d'éq. CO2 par m3 d'équivalent pétrole pour la période 2014-2016. Cette amélioration est attribuable à la fiabilité supérieure de l'installation et du maintien de faibles ratios vapeur-pétrole, grâce à des stratégies optimisées de gestion des gisements et à un rendement élevé des puits intercalaires.

Exploration et production

Sur la côte Est du Canada, les émissions de Terra Nova ont augmenté, passant de 0,56 million de tonnes d'éq. CO2 en 2016 à 0,63 million de tonnes d'éq. CO2 en 2017. L'intensité a augmenté par rapport à la moyenne pour la période 2014-2016 de 0,256 à 0,344 tonne d'éq. CO2 par m3 d'équivalent pétrole. Ces augmentations sont attribuables à une production réduite et une maintenance prolongée de l'unité de récupération des gaz de l'installation. Terra Nova est le seul actif de la côte Est du Canada que Suncor exploite. Les autres participations dans la production internationale et extracôtière sont des coentreprises et ne sont pas sous notre contrôle opérationnel direct.

Raffinage et commercialisation

Au début de 2017, Suncor a conclu la vente de son entreprise de lubrifiants, ce qui a réduit les émissions de GES totales de ses installations du secteur Aval à 5,816 millions de tonnes d'éq. CO2. En tenant compte de la vente, les émissions ont été légèrement plus élevées à nos autres usines en raison des taux d'utilisation accrus des installations, ce qui a permis une amélioration de l'intensité des émissions de 0,187 tonne d'éq. CO2 par m3 d'équivalent pétrole. Cela représente une amélioration d'environ 7 % par rapport à l'intensité moyenne durant la période 2014-2016.

Énergie renouvelable et biocarburants

Suncor a conclu la vente de sa participation dans le parc éolien Ripley en Ontario au milieu de 2017. Suncor a actuellement des participations dans quatre parcs éoliens en exploitation ayant une capacité de production de 111 mégawatts (MW), suffisamment pour fournir de l'électricité à environ 52 000 foyers canadiens. Les données sur la performance sont celles des parcs éoliens exploités par Suncor seulement et ne sont pas ajustées en fonction de la participation de la Société. En 2017, notre parc éolien Adelaide en Ontario a produit plus de 76 000 MW.

Depuis 1992, nous mélangeons de l'éthanol aux carburants que nous vendons au détail. Nous avons inauguré l'usine d'éthanol de St. Clair à Mooretown, en Ontario, en 2006. En 2011, nous avons doublé la capacité de production de l’usine qui s’établit maintenant à 400 millions de litres d'éthanol à base de maïs par année. C'est la plus grande usine de production d'éthanol au Canada. Les émissions absolues ont été de 0,164 million de tonnes de CO2 et l'intensité des émissions a été de 0,657 tonne d'éq. CO2 par m3 d'équivalent pétrole.

† Tous les chiffres de performance en matière de GES concernent seulement les installations exploitées par Suncor et représentent la totalité des émissions directes et indirectes à ces installations. Les données ne sont pas ventilées par participation directe et ne comprennent pas les installations non exploitées.

§ IHS Energy Special Report: Comparing GHG Intensity of the Oil Sands and the Average US Crude Oil. Mai 2014

Sur cette page
Sur cette page
Lectures recommandées
Objectif en matière de GES
Innovation sobre en carbone
Risque lié au carbone et perspectives énergétiques