Le développement durable à Suncor

Terres et remise en état

C’est inévitable : le développement énergétique perturbe les terres. Nous contribuons à diminuer cette perturbation en élaborant des plans détaillés de remise en état qui tiennent compte des répercussions de nos activités et des leçons apprises des peuples autochtones et des parties intéressées de la collectivité avant d’entamer quelque tâche perturbatrice que ce soit.

Suncor déploie des efforts dans trois principaux secteurs afin de réduire la taille et la durée de son empreinte, de faciliter le rétablissement d'une biodiversité et de maintenir la fonction des écosystèmes naturels avoisinants dans la région boréale :

  • Réduction des conséquences de nos activités sur les ressources terrestres
  • Accélération des démarches de remise en état des terres perturbées
  • Préservation de la biodiversité en travaillant à l’interne ainsi qu’avec nos pairs de l’industrie et des organismes multilatéraux
Un travailleur vérifie un poste de contrôle à Wapisiw Lookout
Un travailleur vérifie un poste de contrôle à Wapisiw Lookout.

Performance en matière de remise en état

Activités minières

Avant de développer une nouvelle mine, il y a élaboration de plans de fermeture sur la durée de vie de la mine qui définissent de quelle façon et à quel moment les terres perturbées seront remises en état. Ces plans sont mis à jour régulièrement tout au long du projet, permettant d’intégrer les changements au projet et la mise à niveau de la technologie et de favoriser le retour final de la terre à un écosystème autosuffisant de la forêt boréale. L'Agence de réglementation de l'énergie de l'Alberta (AER) doit autoriser les plans de remise en état et de fermeture pour tous les nouveaux projets, ainsi que les plans mis à jour à mesure qu'ils sont élaborés.

Depuis que Suncor a entrepris ses activités à l'usine de base en 1967, nous avons perturbé 22 245 hectares cumulatifs (ha) de terres dans la région des sables pétrolifères de l'Athabasca. Depuis 2019, nous avons remis en état de façon cumulative environ 10,8 % de la superficie totale de terres perturbées, y compris 2 352 hectares de remise en état terrestre et 48 hectares de remise en état sous forme de milieux humides et aquatiques. Nous avons planté environ 365 000 semis d'arbres et d'arbustes dans des zones remises en état à l'usine de base en 2019, ce qui porte le total cumulatif de semis plantés à près de 8,9 millions. Cela représente une hausse d'environ 7 % par rapport à 2018.

Suivi de la perturbation et de la remise en état – secteur minier - 2019

(hectares cumulatifs)

 
 

Défrichage

 

Perturbation : utilisé à des fins liées à la mine/l'usine

 

Prêt pour une remise en état : n'est plus utilisé à des fins liées à la mine/l'usine

 

Sols en place (zones terrestres, milieux humides et zones aquatiques)

 

Remise en état permanente​

 

Remise en état temporaire (zones terrestres)

Milieux humides remis en état naturellement

La plupart des travaux de remise en état accomplis à l'usine de base de Suncor ont jusqu'à présent ciblé les types de forêts de hautes terres qui se trouvent dans la région des sables pétrolifères de l'Athabasca. Avec le temps, les terres remises en état se sont naturellement mises en place et des terres humides se sont formées dans les zones de faible altitude. Il s'agit de milieux humides opportunistes.

  • Les données préliminaires suggèrent que plus de 10 % de nos terres hautes remises en état se sont possiblement transformées naturellement en terres humides temporaires, saisonnières ou permanentes.
  • Certains de ces milieux humides ont été regarnis d’espèces d’arbres et d’arbustes adaptés aux zones humides pour accroître leur complexité et leur maturité.
  • Suncor a entamé une évaluation du nombre, de l’étendue, de la qualité et du type de milieux humides opportunistes qui se trouvent sur nos terres remises en état.

Une fois les milieux humides opportunistes classés selon le système de classement des zones humides de l’Alberta, à l’aide d’une combinaison de procédés de télédétection et de vérification sur le terrain, ils seront intégrés aux programmes de surveillance et de suivi de la remise en état de Suncor. Enfin, la présence de ces milieux humides remis en état formera un paysage final remis en état correspondant à une mosaïque de hautes terres parsemées de milieux humides, un résultat très semblable à ce qui existait avant la perturbation.

La production a officiellement débuté à Fort Hills en 2018. À mesure que de nouvelles mines sont développées, l'empreinte de perturbation augmente de façon considérable; cependant, Suncor recherche continuellement des occasions de réduire son empreinte et de remettre en état progressivement des secteurs qui ne sont plus requis pour la production. Bien que la production ne fasse que commencer à Fort Hills, des activités de remise en état ont déjà été entreprises. Depuis 2019, l'installation de Fort Hills compte 84 hectares supplémentaires de terres remises en état temporairement, ce qui porte le total cumulatif de terres remises en état de manière temporaire ou permanente à 360 hectares.

Exploitation in situ

Remise en état attestée

En 2019, Suncor a dressé une liste des certificats de remise en état délivrés pour les anciens puits d'observation et routes qui ne sont plus nécessaires à l'exécution des activités in situ de Firebag et MacKay River. Environ 15 hectares de terre ont répondu aux exigences liées à la remise en état permanente et ont été attestés et retournés au gouvernement de l'Alberta.

Comme dans le cas d'une mine, en tant qu'exploitants de sables pétrolifères in situ, nous sommes tenus de réaliser un plan de conservation, de remise en état et de fermeture dans le cadre du projet aux fins d’un examen et d’une autorisation de l’Agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta. Cette approche intégrée à la planification et l’exécution fournit un plan à l'échelle du projet pour le rétablissement d'un potentiel d'utilisation des terres équivalent ainsi que des résultats environnementaux à long terme et durables après la fermeture.

Pendant les travaux de remise en état de 2019, Suncor a planté plus de 51 000 arbres et arbustes à ces deux installations in situ. En plantant des arbres et des arbustes typiques de la zone locale, on s’attend à ce qu’une matrice d’écosystèmes composés de hautes terres, de milieux humides et d’eaux profondes se forme et abrite diverses espèces sauvages au fil du temps.

Sur cette page
Sur cette page

Consulter le Rapport sur le développement durable pour en savoir plus

Télécharger le PDF