Le développement durable à Suncor

Technologies de valorisation et de raffinage

Les activités de valorisation et de raffinage de Suncor fournissent un important lien entre notre base de ressources canadienne et le marché de l'énergie.

Suncor traite du pétrole brut en produits de grande qualité qui répondent aux besoins des consommateurs. Nous continuons de rechercher des occasions de réduire l'impact environnemental qui résulte de l'extraction et de la production de pétrole et de la fabrication et de la distribution de carburants et combustibles.

Technologie de valorisation partielle

Suncor utilise actuellement deux procédés de valorisation :

  • la cokéfaction ou le craquage thermique qui réchauffe le bitume jusqu'au point où il se sépare en un flux gazeux et un sous-produit appelé coke
  • l'hydrotraitement où on ajoute de l'hydrogène pour éliminer le soufre du produit qui est ensuite mélangé en vue de son expédition vers les raffineries

Suncor fait appel à deux procédés de valorisation, soit le craquage thermique et l'hydrotraitement, pour transformer le pétrole brut en produits raffinés de grande qualité, mais ces deux méthodes nécessitent beaucoup d'énergie. Faire progresser le développement technologique pour valoriser partiellement le bitume réduirait la température et la pression dans nos procédés, ce qui diminuerait le coût du traitement du bitume et l'intensité des gaz à effet de serre (GES).

En 2020, nous avons eu accès aux installations pilotes de valorisation partielle du Western Research Institute de Laramie, au Wyoming. Au cours de l'année, nous y avons mis à l'essai divers produits de bitume de Suncor et nous continuons de valider la capacité de la technologie à réduire nos émissions de carbone.

La diminution de la température et de la pression dans nos processus pourrait réduire les émissions au moment de la production et du raffinage.

Hydrogène

L'hydrogène est une source d'énergie sans émission que nous utilisons actuellement dans nos activités de raffinage. Nous croyons cependant que nous pouvons aller plus loin et en faire une nouvelle chaîne de valeur. Nous sommes déjà un grand producteur et consommateur d'hydrogène, d'où notre penchant naturel pour ce nouvel axe commercial.

Dans un monde où le prix du carbone est en hausse, l'hydrogène peut devenir une option de carburant de remplacement dans les secteurs difficiles à électrifier (p. ex. : navires, aéronefs, grands routiers). Il peut également servir de composant essentiel de la charge d'alimentation au profit de notre chaîne de valeur fondamentale et pour des activités futures envisageables (comme les carburants liquides renouvelables).Le coût des technologies liées à l'hydrogène ainsi que des infrastructures nécessaires est au cœur de la viabilité du développement du secteur. L’hydrogène à faible intensité d'émissions de GES nous offre la possibilité de décarboniser nos actifs actuels tout en appuyant la croissance de nos débouchés pour ce produit. Bien que la rentabilité de la mise en valeur de l'hydrogène à faibles émissions de GES demeure un enjeu, nous continuons de rechercher activement les occasions de production à grande échelle d'hydrogène propre et d'élaborer des technologies qui devraient assurer notre croissance dans ce secteur.

Captage et stockage du carbone

Le captage et le stockage du carbone (CSC) constitue une solution de réduction des émissions de GES qui consiste à capter le dioxyde de carbone (CO2) produit par la combustion de combustibles fossiles dans différentes industries (production d'électricité, pétrole et gaz, ciment, acier, etc.) et de le stocker en permanence et de manière sûre dans des formations souterraines afin d'éviter son rejet dans l'atmosphère. Le CSC existe et est déployé à l'échelle commerciale. Les coûts du captage constituent un important défi, mais l'avancement de la technologie dans ce domaine est axé sur leur réduction. Des infrastructures supplémentaires sont nécessaires pour le transport du CO2 jusqu'au lieu de stockage à long terme.

En 2020, Suncor a investi dans Svante, une entreprise de Vancouver, en Colombie-Britannique, qui mise sur une nouvelle technologie d'adsorption fondée sur l'utilisation de matière solide pour retirer le CO2 du gaz de carneau, en vue de réduire les émissions industrielles à un coût inférieur à celui des méthodes traditionnelles de captage du CO2. Grâce au soutien de Suncor, d’autres sociétés et du gouvernement, Svante peut poursuivre la mise au point de sa technologie de captage du CO2 produit par les grands émetteurs de dioxyde de carbone, comme les industries du ciment, de l'acier et de la production pétrolière et gazière, à un coût moindre que celui des méthodes actuelles.

Sur cette page
Sur cette page