Rapport sur le développement durable 2018

Mises en garde

Énoncés prospectifs

Le Rapport sur le développement durable de 2018 renferme certains renseignements et énoncés prospectifs (collectivement appelés « énoncés prospectifs » aux présentes) au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et américaines applicables. Les énoncés prospectifs contenus dans le Rapport sur le développement durable 2018 de Suncor comprennent des références à ce qui suit : la mission, la vision et les stratégies de Suncor, notamment s’efforcer d’être le producteur et le concurrent affichant de faibles coûts et une faible intensité carbonique dans son industrie et créer de la valeur à long terme pour les actionnaires, dégager une valeur maximale de ses vastes ressources, démontrer un leadership en matière de développement durable axé sur le tripe résultat que constituent la performance environnementale, la responsabilité sociale et la création d'une économie forte, maintenir les coûts bas, favoriser la prospérité économique, le mieux-être collectif et la santé de l’environnement, et accroître la fiabilité; la conviction que Suncor a créé une fondation solide pour un développement énergétique résilient et durable; l’objectif de Suncor de réduire l’intensité des émissions globales des gaz à effet de serre (« GES ») provenant de sa production de pétrole et de produits pétroliers de 30 % d’ici 2030 et la capacité de Suncor de discerner une voie réaliste pour atteindre un tel objectif et les priorités pour atteindre cet objectif; l'objectif social visant à accroître la participation des peuples autochtones du Canada à la mise en valeur des ressources et à renforcer les relations de Suncor avec les peuples autochtones du Canada et les priorités pour atteindre cet objectif; [l’intention de Suncor de créer un objectif à long terme sur la conservation de l’eau;] l’impact attendu de la réalisation de ces objectifs; l’attente selon laquelle Suncor continuera d’explorer d’autres possibilités, qu’elle travaillera à améliorer la participation des peuples autochtones au sein de sa main-d’œuvre et à favoriser le progrès des jeunes autochtones et qu’elle poursuivra ses efforts pour accroître la sensibilisation des employés de Suncor au sujet de l’histoire et de l’expérience des peuples autochtones; la confiance de Suncor dans sa résilience à long terme; l’intention de Suncor d’approvisionner PetroNor en carburants et en distillats de façon exclusive et de travailler en collaboration avec celle-ci en vue de saisir des occasions additionnelles dans le nord-ouest du Québec; l'attente selon laquelle la technologie permettra à Suncor de demeurer concurrentielle, qu’elle permettra à Suncor de croître, qu’elle permettra au pétrole dérivé des sables pétrolifères d’avoir des intensités en GES équivalentes ou inférieures à celles du baril nord-américain moyen et que Suncor peut aller au-delà des technologies actuelles et qu’elle le fera; la conviction que Suncor peut générer des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation suffisants, à un prix du pétrole de 45 $ US à 45 $ par baril, pour couvrir ses investissements de maintien et son dividende; la conviction que Suncor devra miser non seulement sur l’amélioration continue, mais sur l’amélioration transformatrice, pour demeurer concurrentielle dans un avenir sobre en carbone; les attentes (incluant les résultats et avantages potentiels) et les plans de Suncor à propos des technologies développées, testées et introduites dans le cadre des activités de Suncor ou dont l'utilisation est envisagée, notamment les technologies liées à la décarbonisation, les technologies in situ, dont la plateforme DGMV de nouvelle génération, la couverture de coke, les systèmes de surveillance, de contrôle et de soutien à distance, la récupération au moyen de surfactants et de solvants dans le cadre du procédé DGMV, les techniques de chauffage par radiofréquence, l'extraction par solvant au moyen de chaleur électromagnétique, la génération de vapeur par contact direct et le traitement de l’eau produite, la technologie de craquage thermique doux, la co-injection de gaz non condensable, les technologies faisant appel uniquement à un solvant (y compris NsolvMC), les technologies vapeur-solvant, le DGMV à solvant en expansion, le procédé hybride solvant-vapeur optimisé, l’osmose inverse à haute température, la numérisation, les procédés à base de chaleur et de solvants, le lac de kettle de démonstration, le captage de CO2, le DGMV LITE, les technologies d’exploitation minière de surface, notamment le traitement des mousses au solvant paraffinique, l'extraction non aqueuse, les améliorations des puits, les résidus de traitement de mousses, le procédé de traitement dit structure permanente d’entreposage aquatique, la remise en état des terrains, les insignes sans fil, les appareils sans fil de détection de gaz, le brûlage à la torche et la gestion des résidus; les échéanciers et les plans liés au développement technologique et aux essais; l'attente selon laquelle la technologie permettra aux sables pétrolifères d'être une source de brut à faible coût et sobre en carbone et qu’il sera possible d’abaisser l’intensité carbonique du bitume tout en améliorant la compétitivité des coûts; les attentes entourant l’ESEIEHMC, y compris les avantages potentiels et le moment des résultats de l’essai pilote de l’ESEIEHMC et la poursuite de la mise en œuvre de la technologie à l’échelle d’une plateforme à l’installation de démonstration in situ; l’intention de Suncor de ralentir la progression des émissions absolues de GES de l'entreprise; le remplacement potentiel des chaudières alimentées au coke de pétrole et aux avantages qui en découlent; les avantages potentiels de l'investissement dans l’expansion de la cogénération, y compris son incidence sur le réseau électrique de l’Alberta; les énoncés au sujet des systèmes de transport autonome de Suncor, y compris le plan visant à déployer plus de 150 camions autonomes au cours des six prochaines années et le rendement et les avantages attendus de cette initiative; la poursuite par Suncor de son travail avec les autres parties intéressées à l’élaboration des détails pour la mise en œuvre des recommandations du TCFD; les attentes de Suncor quant à la croissance de la population mondiale d’ici 2040 et à la demande en énergie associée à une telle croissance; les initiatives possibles qui pourraient être entreprises pour atteindre les objectifs de Suncor en matière de développement durable; la stratégie de Suncor d’être un chef de file de l’industrie en matière de développement durable grâce à des améliorations de performance continues relativement aux émissions atmosphériques, aux prélèvements d’eau, à la remise en état des terrains et à l’efficacité énergétique; l’intention de Suncor de demeurer résiliente dans un monde en transition vers un système énergétique à plus faible intensité carbonique; l’attente voulant que le pétrole et le gaz continuent de représenter une part importante de la combinaison énergétique mondiale dans un avenir prévisible; l’objectif de Suncor de continuer de réduire les coûts et l’intensité carbonique; les énoncés au sujet du projet Fort Hills, notamment qu’il procurera de l’énergie pour les 50 prochaines années  et  que la  production de bitume atteindra 90 % de la capacité nominale de l’installation d’ici la fin de 2018, et de l’augmentation prévue du profil d’émissions totales de GES en équivalent CO2 des installations exploitées par Suncor; les projets éoliens et solaires éventuels en Alberta et en Saskatchewan; le pic prévu du stockage de résidus liquides à Fort Hills et les avantages prévus de traiter les résidus liquides dès le début des opérations; les attentes en matière de développement de l’énergie renouvelable, y compris la possibilité qu’il contribue à l’objectif social de Suncor et comment et où Suncor peut entreprendre de tels projets; les attentes au sujet du programme REP II et REP III et les possibilités qu’offre la structure du marché libre en Alberta; l’opinion de Suncor au sujet du développement et des possibilités liés aux projets d’énergie renouvelable en Alberta et en Saskatchewan et la mesure dans laquelle elle pourra participer à de tels projets; [les énoncés au sujet du portefeuille de développement d’énergie renouvelable de Suncor et des possibilités de développement éventuelles, y compris l’ajout potentiel de plus de 1 000 MW de capacité éolienne en Alberta et de 400 MW ou plus en Saskatchewan;] l’attente que l’avantage environnemental de l’usine d’éthanol de St. Clair doublera pour atteindre jusqu’à 600 000 tonnes de réductions de gaz à effet de serre annuellement; les incidences des initiatives de sécurité et de la gestion des incidents et des mesures correctives de Suncor; l’objectif de Suncor de réduire la probabilité que des politiques ciblées ou réactives soient élaborées en misant sur les activités de mobilisation et en travaillant à réduire le dialogue polarisé; les énoncés entourant la nouvelle Régie canadienne de l’énergie et ce qu’elle cherche à accomplir; la conviction de Suncor qu’un régime réglementaire de surveillance efficient, efficace et transparent sera utile pour bien informer les Canadiens, les décideurs et les autres parties intéressées; les attentes au sujet du projet de loi C 68 et du projet de loi C 69; la conviction qu’un prix du carbone bien conçu est la façon la plus économiquement rentable et inclusive d’encourager des réductions responsables des émissions, que des politiques additionnelles peuvent jouer un rôle en soutenant la tarification du carbone dans des circonstances spécifiques et qu’une mosaïque de politiques de tarification du carbone dans les différentes provinces peut se traduire par des coûts plus élevés que nécessaire; les énoncés au sujet du Plan d’action sur les changements climatiques et de son impact prévu; les stratégies, les objectifs et les priorités de la Fondation Suncor Énergie, y compris les mesures qui seront requises pour mettre en œuvre de telles stratégies et atteindre de tels objectifs, ainsi que sa contribution continue à son fonds de réserve de façon que des investissements soient disponibles pour soutenir le financement durant les futurs ralentissements économiques; les avantages prévus de la communication avec les représentants du gouvernement; les objectifs du comité sur la diversité et l’inclusion, notamment que la diversité soit améliorée, valorisée et optimisée, et les mesures prises pour attendre de tels objectifs; les perspectives de Suncor sur la tarification du carbone et l'impact estimé qui en découle; les incidences attendues des modifications des règlements; les attentes liées au Centre de technologie de gestion de l’eau et au moment de son ouverture; les attentes liées à la future utilisation d'eau; l’impact et les avantages prévus de la participation de Suncor à la COSIA, notamment l’incidence de ses recherches sur la gestion des résidus et de ses efforts pour s’assurer que les lacs de kettle de l’industrie des sables pétrolifères sont des caractéristiques viables du paysage des mines fermées; les attentes et les avantages potentiels liés à l'usine de traitement des eaux usées de Suncor; les objectifs de remise en état des terrains; les plans de gestion des résidus; la conviction que le modèle intégré hautement efficace de Suncor limite l’exposition aux écarts applicables au brut lourd; l’intention de Suncor de continuer de travailler avec les gouvernements, les organismes de réglementation, les associations de l’industrie et les parties intéressées à soutenir les objectifs d’accès au marché; l’intention de Suncor d'offrir des rendements concurrentiels et durables aux actionnaires en se concentrant sur la discipline en matière d’investissement, l’excellence opérationnelle et la croissance rentable à long terme; l’attente que la transaction portant sur l’agrandissement du Parc de stockage Est fournira une source de revenus stable à la Première Nation de Fort McKay et à la Première Nation crie Mikisew pendant au moins 25 ans et les utilisations prévues de tels revenus; et les estimations des émissions absolues et de l'intensité des émissions futures de GES. Certains énoncés prospectifs et renseignements se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « attendu », « anticipé », « estime », « planifier », « prévu », « envisagé », « croit », « projeté », « indique », « pourrait », « accent », « vision », « mission », « stratégie », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « visée », « s’efforce », « potentiel », « engagé », « occasion » et autres expressions analogues.

Les renseignements et énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses que l’entreprise a formulées à la lumière des informations qui étaient à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés, et en fonction de l’expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de ce qui suit : l’exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l’équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales en vigueur; les taux de production futurs; la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre, des services et des infrastructures; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; l'exécution des projets et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers. Ces énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d’un rendement futur et supposent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d’autres entreprises pétrolières et gazières et d’autres uniques à Suncor. Les résultats réels de Suncor peuvent différer de façon importante de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs et les lecteurs sont prévenus de ne pas leur accorder une confiance indue.

Les risques, incertitudes et autres facteurs additionnels susceptibles d’influer sur les résultats financiers et d’exploitation de tous les secteurs d’activité de Suncor sont, entre autres, les changements touchant la conjoncture économique, les conditions du marché et les conditions commerciales, comme le prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; les fluctuations de l’offre et de la demande pour les produits de Suncor; la mise en œuvre réussie et en temps opportun des projets d’investissement, y compris les projets de croissance et les projets réglementaires; les risques associés à l'exécution des projets majeurs de Suncor et la mise en service et l'intégration de nouvelles installations; les mesures prises par les pouvoirs publics en matière de taux d'imposition ou les modifications apportées aux taxes, aux frais, aux redevances, aux droits et d'autres coûts de conformité imposés par les gouvernements; les changements apportés aux lois et aux politiques des gouvernements qui pourraient avoir une incidence sur les activités de l'entreprise, notamment des changements portant sur l'environnement (incluant les changements climatiques), les redevances et les lois et politiques fiscales; la capacité et la volonté des parties avec lesquelles nous avons des liens importants de s’acquitter de leurs obligations envers nous; la non-disponibilité d'une infrastructure de tiers, ou l'interruption de celle-ci, qui pourrait interrompre la production ou empêcher l’entreprise d’être en mesure de transporter ses produits; une interruption prolongée des activités ou des événements imprévus, tels que des incendies (incluant les feux de forêt), des bris d'équipement et autres événements semblables touchant Suncor ou d'autres parties dont les activités ou les actifs se répercutent directement ou indirectement sur Suncor; le potentiel d'atteinte à la sécurité de l’infrastructure et de la technologie informatiques de Suncor par des personnes ou des entités malveillantes, et la non-disponibilité ou le défaut de tels systèmes de fonctionner comme prévu suite à de telles atteintes; le risque que des objectifs commerciaux concurrents puissent dépasser la capacité de Suncor d'adopter et d'implanter le changement; les risques et incertitudes associés à l'obtention de l'approbation des organismes de réglementation et des parties intéressées dans le cas de l'exploitation et l'exploration et des activités de développement; le potentiel de perturbation des activités et des projets de construction attribuable aux relations de Suncor avec les syndicats qui représentent les employés aux installations de l'entreprise; notre capacité de découvrir de nouvelles réserves pétrolières et gazières pouvant être exploitées de façon rentable; l'exactitude des estimations portant sur les réserves, les ressources et la production future de Suncor; l'instabilité du marché qui nuit à la capacité de Suncor d'obtenir du financement à des taux acceptables sur le marché des capitaux d'emprunt ou d'émettre d'autres titres à des prix acceptables; le maintien d'un ratio dette/flux de trésorerie optimal; la réussite des activités de gestion des risques de l’entreprise menées à l'aide d’instruments dérivés et d'autres instruments financiers; les coûts afférents à la conformité aux lois environnementales actuelles et futures, incluant les lois sur les changements climatiques; les risques liés à un activisme et une opposition de population accrus envers les carburants fossiles et les sables pétrolifères; les risques et les incertitudes liés à la conclusion d'une transaction d'achat ou de vente d’une propriété pétrolière et gazière, incluant les estimations du dernier paiement à verser ou à recevoir, la capacité des contreparties à remplir leurs obligations en temps opportun; les risques liés à des coentreprises dans lesquelles l’entreprise détient des intérêts; l'obtention de l'approbation requise auprès des autorités de réglementation ou de tierces parties, ce qui est indépendant de la volonté de Suncor; et le respect de toutes les conditions de telles approbations; les risques liés aux revendications territoriales et exigences de consultation des Autochtones; les risques liés aux litiges; l'impact de la technologie et des risques liés au développement et à la mise en œuvre de nouvelles technologies; et l'exactitude des estimations de coûts, dont certaines sont fournies au stade de la conception ou à d'autres stades préliminaires des projets et avant le début ou la conception des études techniques détaillées nécessaires à la réduction de la marge d'erreur et à l'augmentation du degré d'exactitude. La liste de ces facteurs importants n’est pas exhaustive.

Le rapport de gestion de Suncor pour le premier trimestre de 2018 daté du 1er mai 2018, la notice annuelle, le formulaire 40-F et le rapport annuel à l'intention des actionnaires, tous datés du 1er mars 2018 et les autres documents, qui sont déposés de temps à autre auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes, hypothèses importantes et autres facteurs qui pourraient avoir une influence sur les résultats réels et de tels facteurs sont intégrés par renvoi aux présentes. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, ou en en faisant la demande par courriel à info@suncor.com ou en consultant SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres circonstances.

Mesures financières hors PCGR

Certaines mesures financières dont il est question dans le Rapport sur le développement durable 2018 de Suncor, notamment les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, le bénéfice d'exploitation et les coûts d'exploitation des sables pétrolifères par baril, ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus au Canada (« PCGR »). Ces mesures financières hors PCGR sont définies et rapprochées dans le rapport de gestion de Suncor pour l'exercice terminé le 31 décembre 2017.

Ces mesures financières hors PCGR n'ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d'autres entreprises. Nous avons inclus ces mesures financières hors PCGR parce que la direction les utilise pour analyser la performance commerciale, l'endettement et la liquidité, et par conséquent, ces mesures ne doivent pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Remise en état

Un terrain est considéré comme étant remis en état de façon permanente lorsqu’on observe la création de reliefs et l’établissement de tracés, l’ajout de matières propres (au besoin), l’ajout de matières remises en état et la revégétalisation. Un terrain ne peut être inclus dans l’inventaire des terrains remis en état de façon permanente tant qu'une revégétalisation ne s'est pas produite, conformément aux plans de remise en état et de revégétalisation approuvés. Suncor a remis en état une superficie cumulative totale de 48,2 hectares sous forme de milieux humides et de lacs.

BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion de six mille pieds cubes de gaz naturel pour un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence d'énergie applicable essentiellement à la pointe du brûleur et ne représente pas une équivalence de valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Les mètres cubes équivalent pétrole sont calculés sur la base de un bep pour 0,159 mètre cube standard. Étant donné que les mètres cubes équivalent pétrole sont basés sur une conversion impliquant des bep, toutes les valeurs sont assujetties aux mêmes limites que les bep décrits ci-dessus.

Suncor

Les expressions « Suncor », « nous », « notre », « nos » ou « la Société » dans le Rapport sur le développement durable 2018 de Suncor font référence à Suncor Énergie Inc., ses filiales, partenaires et participations dans des entreprises associées et des entités sous contrôle commun, sauf si le contexte exige une interprétation différente.

Partenariats

L'utilisation du terme « partenariat » dans le Rapport sur le développement durable 2018 de Suncor ne signifie pas nécessairement un partenariat dans un contexte juridique.

Contrôle des versions

Mise à jour : 10 août 2018 : Le volume d'eau prélevé de la rivière Athabasca a été incorrectement déclaré à 16,9 millions de m3; au moment de la publication de ce rapport le 19 juillet 2018. Cette erreur typographique a été corrigée à 15,9 millions de m3.

Sur cette page
Sur cette page