Le développement durable à Suncor

Mises en garde

Énoncés prospectifs

Le Rapport sur le développement durable 2020 de Suncor renferme certains énoncés prospectifs et informations prospectives (collectivement les « énoncés prospectifs ») au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et américaines applicables. Les énoncés prospectifs dans le Rapport sur le développement durable 2020 de Suncor comprennent des références à ce qui suit : l'attente selon laquelle il faudra une coopération et une collaboration entre toutes les parties intéressées pour lutter contre les effets de la pandémie, reprendre nos activités et favoriser la résilience; nos convictions en matière de gestion et de réduction de notre empreinte écologique, y compris la recherche de moyens de réduire les émissions absolues; que nous nous attendons à continuer de travailler pour réduire les émissions absolues afin d'atteindre les cibles de l'accord de Paris, notamment en adoptant une approche plus ambitieuse en matière de développement durable au-delà de nos engagements de 2030; l'attente selon laquelle l'investissement de 1,4 milliard $ dans une nouvelle installation de cogénération à notre Usine de base du secteur Sables pétrolifères réduira les émissions de GES de notre Usine de base d'environ 25 %, et l'échéancier prévu du projet; la croyance que le projet d'énergie éolienne Forty Mile, une fois en service commercial, générera des rendements économiques à deux chiffres grâce à une production d'électricité à intensité de carbone nulle et que Suncor conservera les crédits de carbone pour compenser les coûts ailleurs dans l'entreprise, et l'échéancier prévu du projet; l'attente selon laquelle lorsque nous regarderons en arrière dans quelques années, notre action collective consistant à travailler ensemble pour bâtir un avenir meilleur se démarquera; la perspective d'une réduction potentielle de 50 % à 70 % des GES et d'une moins grande utilisation de l'eau grâce à des procédés à base de solvants; l'attente selon laquelle Suncor surveillera et évaluera en permanence les impacts et les avantages de ses activités, et qu'elle diffusera efficacement les résultats de ces efforts; l’attente selon laquelle Suncor continuera à accroître ses efforts en vue d'atteindre son objectif social et les moyens qu’elle prendra pour y arriver et les facteurs qui permettront à Suncor d'atteindre cet objectif; la croyance que Suncor travaillera à son objectif de réduire les émissions globales de GES et l'intensité des émissions attribuables de sa production de pétrole et de produits pétroliers de 30 % d'ici 2030 et qu'elle s'efforcera d'aplanir la courbe des émissions absolues de GES de l'entreprise; la conviction de Suncor qu'un lieu de travail exempt d'incident est envisageable; l'attente selon laquelle le Centre de technologie de la gestion de l’eau rapportera des avantages une fois opérationnel; la croyance selon laquelle Suncor continuera à renforcer ses relations et à établir une plus grande confiance avec les collectivités autochtones, à écouter les collectivités et à apprendre de celles-ci, et à trouver des moyens mutuellement avantageux de les faire participer davantage au développement énergétique; notre intention d'encourager nos pairs et fournisseurs de l'industrie à prendre en compte tous les éléments du développement durable et d'attendre d'eux qu'ils placent également la barre plus haut; l'attente selon laquelle notre nouvelle installation de cogénération contribuera à rendre le réseau électrique de l'Alberta plus vert et à éviter les émissions équivalentes de 550 000 automobiles par an; l'attente selon laquelle le projet éolien Forty Mile fournira l'équivalent de la consommation d'électricité de 100 000 foyers par an; la croyance qu'une fois que le parc éolien Forty Mile et l'installation de cogénération seront en service, nous aurons encore plus d'exemples de la manière dont nous réduisons les émissions de gaz à effet de serre; la perspective que la demande se maintienne dans le monde entier pour de nombreuses années à venir; la croyance qu'en tant que société énergétique intégrée, nous sommes bien placés pour participer à la transformation vers les futures sources d'énergie, car nous savons que toutes les sources d'énergie sont nécessaires; la croyance que Suncor s'efforcera de réaliser des réductions significatives avant 2050, et qu'elle souhaite avoir un bilan carbone nul d'ici 2050; l'attente que nous soyons déterminés à changer notre façon de penser et d'agir en tant qu'entreprise et à renforcer la confiance et le respect mutuels avec les Autochtones du Canada, par l'intermédiaire d'un objectif qui décrit quatre domaines sur lesquels nous devons nous concentrer d’ici 2025 et par la suite et qui offrent des occasions de collaborer afin d'accroître la participation des Autochtones et de leurs communautés dans le développement énergétique; l'attente que Suncor élargisse son engagement à l'égard de la gérance des ressources en eau en établissant un nouvel objectif à long terme pour l'eau et des cibles relatives à l'eau par installation; l'attente selon laquelle nous nous rapprochons des objectifs de développement durable des Nations unies concernant l'égalité des sexes, l'assainissement de l'eau, une énergie moderne et durable, une croissance économique soutenue, inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous, une infrastructure résiliente, la promotion d'une industrialisation inclusive et durable, des modes de consommation et de production durables et une action urgente pour lutter contre les changements climatiques et ses effets; que nous prévoyons créer des occasions économiques pour les groupes autochtones par le biais de la prestation de services et de partenariats financiers; la croyance que Suncor est bien positionnée pour connaître du succès compte tenu des avantages qu'elle détient : sa capacité financière, une gestion rigoureuse du capital, une série d'actifs hautement efficaces et intimement intégrés, une base de réserves de sables pétrolifères prépondérante au sein de l'industrie, à faible déclin et à longue durée de vie, un réseau de logistique et d'infrastructure sophistiqué, un réseau stratégique d'établissements de ventes au détail et de raffineries, et son investissement dans le développement durable, la technologie et l'innovation; la croyance que le Canada possède une ressource stratégique considérable dans les sables pétrolifères, qui continuera de jouer un rôle important dans le système énergétique mondial pour les années à venir; l'attente selon laquelle l’atteinte d’un rendement élevé en matière de développement durable exigera une collaboration efficace et une certaine humilité permettant d’apprendre de nos partenaires et avec eux d’une manière qui stimule une innovation perturbatrice et qui intègre le développement durable dans l’ensemble de notre écosystème élargi; l'attente selon laquelle Suncor continue d’évaluer les besoins de ses employés pour les aider à se concentrer sur leur bien-être général et leur santé mentale; la croyance que Suncor renforcera davantage sa performance et sa culture en matière de sécurité opérationnelle, et qu'elle est déterminée à enquêter sur les incidents liés à la sécurité afin de pouvoir prendre des mesures correctives pour atténuer les obstacles et appliquer les connaissances acquises dans toute l'entreprise; la croyance que Suncor montre son engagement à créer un sentiment d’inclusion et d’appartenance par la sensibilisation, l’écoute, la conversation, la recherche d’un traitement équitable et l’acquisition de compétences, car nous croyons que cette démarche contribuera favorablement à une forte mobilisation des employés et, en définitive, à notre performance opérationnelle; que Suncor cherche à devenir un fournisseur d’énergie durable d’envergure mondiale tout en maintenant et en améliorant la qualité de l’air à proximité de chacune de ses installations et que Suncor participe à des programmes visant à faire évoluer sa compréhension et sa capacité en matière de contrôle de la qualité de l’air dans le but de réduire l’intensité de ses émissions atmosphériques au fil du temps; l'attente selon laquelle la technologie de réduction catalytique sélective sera mise en œuvre dans le cadre du projet de remplacement des chaudières à coke à l'Usine de base du secteur Sables pétrolifères de Suncor et qu'elle permettra de réduire davantage les émissions de NOX; la croyance que l’eau est une ressource précieuse et commune qu’il faut gérer avec prudence, conformément à une approche équilibrée, intégrée et durable, et qu'il est important de trouver des moyens de toujours améliorer l’efficacité de l’utilisation que nous faisons des ressources en eau (notamment limiter les prélèvements d’eau et maximiser le recyclage et le retour sûr) dans toutes nos unités commerciales; l'intention de Suncor de créer un nouvel objectif à long terme pour l'eau et des cibles relatives à l'eau par installation, et l'attente selon laquelle le nouvel objectif pour l'eau reflétera nos exigences actuelles et futures relativement à l’eau et la nécessité d’assurer la propreté et la santé des bassins versants pour les prochaines générations; que nous travaillons à un changement de culture et de comportement au sein de l'entreprise afin d'accroître la participation des peuples autochtones au développement énergétique; la croyance qu'un signal de tarification du carbone qui stimule un bon comportement est une politique efficace pour s'attaquer à la question des émissions de GES dans l'industrie pétrolière et gazière canadienne; les attentes à propos de l'objectif à long terme de Suncor portant sur l'inclusion et la diversité, notamment la croyance que l’élimination des barrières aidera Suncor à améliorer la façon de travailler ensemble afin d'atteindre les objectifs, et la croyance qu'un sentiment d'inclusion favorisera une forte mobilisation des employés et une forte performance opérationnelle; l'attente selon laquelle Suncor continue à travailler aux exigences en vue d'atteindre les buts et objectifs de l'accord de Paris; la croyance que l'innovation technologique et énergétique a le potentiel de faire passer la réduction des émissions d'améliorations progressives à une amélioration radicale; la croyance que Suncor continuera à répondre à la demande de combustibles liquides tout en réduisant l'intensité en carbone de ces combustibles et la raison de cette croyance; la croyance que la tarification du carbone peut être un mécanisme de marché clé pour réduire les émissions; l'attente selon laquelle l'intensité de GES continuera de diminuer à Fort Hills maintenant que l'exploitation de l'installation se stabilise à la capacité nominale et que le traitement des mousses au solvant paraffinique à moins grande intensité carbonique permettra d'atteindre une intensité de GES provenant de la production comparable à celle du baril de brut moyen raffiné aux États-Unis; les attentes concernant la possibilité de développer une installation photovoltaïque à échelle industrielle en Alberta; les attentes à propos de la technologie et des impacts et avantages prévus de celle-ci, notamment la technologie conçue, développée ou testée par Suncor et ses partenaires comme les technologies d'extraction in situ, le drainage par gravité au moyen de vapeur (DGMV), Solvant+, EASE, ESEISHMC, le procédé DGMV à solvant en expansion, l'extraction non aqueuse, les technologies à base de chaleur et de solvant, les technologies à base de solvant seulement, les technologies vapeur-solvant, le traitement de l'eau produite par osmose inverse à haute température, la technologie de craquage thermique modéré, les technologies de forage de puits, les technologies innovantes de sous-surface, la co-injection en alternance de gaz, les résidus de traitement des mousses, la technologie des drones, l'installation de démonstration in situ, le procédé DGMV LITE, les améliorations des puits, la solution d'entreposage aquatique permanente, le lac de kettle de démonstration, le traitement des mousses au solvant paraffinique, les systèmes de transport autonome, la tourbière Nikanotee et la technologie d’ultrafiltration membranaire des eaux usées; la croyance que la solution pour réduire l'intensité carbonique de la production de bitume et améliorer la compétitivité des coûts sera une solution hybride combinant des technologies que nous développons et que certaines de ces technologies pourraient être appliquées aux installations existantes ou aux nouvelles installations qui assureront notre croissance et, si elles s'avèrent efficaces, pourraient réduire considérablement l'intensité de nos émissions de GES; la croyance qu'il y aura d'autres possibilités de faire progresser l'efficacité énergétique en ce qui concerne Syncrude; les attentes à propos des émissions des parcs de véhicules et des moteurs à combustion interne à l’avenir; les attentes à propos des véhicules hybrides, hybrides enfichables et électriques; que des occasions se présentent en raison de la nécessité d'utiliser de la vapeur aux installations d'extraction et de traitement du pétrole brut; l'impact de l’échelle sur l'énergie renouvelable et la croyance que l'ajout de batteries de stockage aux parcs éoliens et solaires pourrait améliorer encore davantage l'efficacité; les énoncés à propos du remplacement des chaudières à coke par des unités de cogénération, notamment au sujet de la quantité d’électricité qui pourrait être exportée vers le réseau provincial et l'échéancier associé à ce projet; l'impact attendu de la réglementation canadienne en matière de changements climatiques et les attentes concernant les actions et les domaines d'intérêt des gouvernements du monde entier en ce qui concerne la transition vers un système plus sobre en carbone; l'attente que les installations de Suncor aient la résilience pour face aux conditions météorologiques extrêmes, notamment les températures extrêmes, les ouragans, les icebergs, les précipitations, les sécheresses et les feux de forêt; l'impact estimé de nos perspectives de tarification du carbone; la croyance qu'un autre bassin de résidus sera éliminé à l'Usine de base au cours des prochaines années grâce à l'utilisation de la technologie PASS; la croyance que le projet PASS du lac Miwasin sera surveillé et géré de manière adaptative pendant les 15 prochaines années; le plan visant à intégrer les commentaires des parties intéressées dans les plans de mobilisation pour le traitement des résidus et à améliorer la manière dont les informations sur les résidus sont partagées; que Suncor travaille à réduire les stocks de résidus présents dans les bassins de résidus liquides; que Suncor travaille à réduire le nombre de bassins de résidus actifs et que trois d'entre eux progressent vers la fermeture; que Suncor travaille à sa priorité stratégique visant à poursuivre la gestion de ses résidus tout au long de leur cycle de vie d'une manière stratégique et responsable sur le plan environnemental; l'attente selon laquelle la technologie de couverture de coke produira des avantages; l'attente selon laquelle des milieux humides opportunistes seront intégrés aux programmes de suivi et de surveillance de la remise en état de Suncor; l'attente selon laquelle l'investissement dans la collectivité et la FSÉ seront maintenus et les avantages que l'investissement dans la collectivité et la FSÉ devraient procurer selon Suncor; les attentes concernant le partenariat de Suncor avec FCC et l'élargissement du travail dans le cadre de leur projet pilote; l'attente que Suncor continue à investir dans les améliorations du rendement et à participer à la transformation du système énergétique, car celles-ci sont essentielles à la résilience des entreprises et à la création de valeur à long terme pour les actionnaires et les parties intéressées; l'attente selon laquelle Suncor réduira l'intensité totale des émissions de GES provenant de sa production de pétrole et de produits pétroliers de 30 % d'ici 2030; la croyance que toutes les sources d'énergie, y compris l'industrie canadienne des sables pétrolifères, auront un rôle à jouer en contribuant à un avenir sobre en carbone; l'attente selon laquelle Suncor continuera à développer des sources d'énergie sûres et stables avec une surveillance et une gouvernance rigoureuses pour gérer le risque carbone; l'attente selon laquelle Suncor continuera de réaliser d'importants investissements dans le développement et le déploiement de technologies et dans les technologies numériques pour optimiser les actifs actuels et développer la prochaine génération d'installations; l'attente qu'au cours de la prochaine année, Suncor poursuive ses efforts d'interaction avec les investisseurs, notamment par l'intermédiaire de l'initiative Climate Action 100+; l'attente selon laquelle Suncor intégrera des pratiques de développement durable à sa chaîne d'approvisionnement, créera des possibilités d’interaction stratégique croisée des fournisseurs entre les chaînes de valeur et habilitera la chaîne d'approvisionnement de façon à ce qu'elle contribue à l'innovation; la croyance que la stratégie de transition de Suncor consiste à réduire progressivement le coût et l'empreinte carbone de ses activités de base tout en investissant dans de nouvelles formes d'énergie, de produits de consommation et de services plus sobres en carbone; la croyance qu'en ce début de nouvelle décennie, où l'attention se concentrera sur les efforts de lutte contre la pandémie, les plans commerciaux des grandes entreprises doivent tenir compte de l'évolution des tendances et des préférences des consommateurs si ces entreprises veulent être en mesure de prospérer dans toute une gamme de scénarios possibles, tant à court terme (0 à 10 ans) qu'à plus long terme (10 à 25 ans et plus); l'attente selon laquelle Suncor continuera à investir dans des initiatives et des technologies stratégiques qui soutiennent l'amélioration continue dans l'ensemble de ses activités, tant à l'Usine de base qu'à Fort Hills, comme l'optimisation de la chaîne de valeur et l'automatisation de l'extraction et de la valorisation au moyen de systèmes de transport autonome; la croyance que, pour ses activités in situ, Suncor fait progresser les possibilités et les investissements visant à réduire l'intensité énergétique du processus d'extraction pour ses actifs actuels et futurs; le plan de remplacement des chaudières à coke par des unités de cogénération à notre Usine de base du secteur Sables pétrolifères, ce qui devrait réduire d'environ 25 % l'intensité des émissions de GES à cette usine en remplaçant le coke, une source de combustible à forte teneur en carbone, par du gaz naturel plus sobre carbone; la croyance que Suncor dispose d'un solide portefeuille de sites de développement d'énergie renouvelable dans tout le Canada, ce qui permettra de réduire davantage la dépendance à l'égard des réseaux électriques à plus forte intensité de carbone dans des régions comme l'Alberta et la Saskatchewan; l'attente selon laquelle Suncor continuera d'étudier la possibilité de développer sa première installation photovoltaïque solaire à échelle industrielle en Alberta pour compléter son expérience dans le développement, la construction et l'exploitation de parcs éoliens; la croyance qu'à mesure que les réglementations climatiques seront mises en œuvre dans les différentes régions, l'énergie renouvelable bénéficiera d'une plus grande portée qui pourra améliorer la technologie, l'efficacité et la viabilité économique; l'attente selon laquelle Suncor se remettra progressivement de la pandémie de COVID-19 à mesure que les gouvernements lèvent les ordres de confinement et favorisent la reprise économique par des dépenses de relance; l'attente selon laquelle nous continuerons à voir une légère baisse de la demande d'essence en Amérique du Nord au cours de la prochaine décennie; l'attente selon laquelle une destruction potentielle de la demande à court terme de distillats au Canada pourrait se produire en raison de la stratégie du gouvernement fédéral en matière de véhicules électriques et de la Norme sur les carburants propres (NCP), qui restent en cours d'élaboration; l'attente selon laquelle la demande à long terme d'essence pourrait être freinée par l'amélioration de l'efficacité des moteurs à combustion interne et le recours accru aux biocarburants, ainsi que par l'adoption des véhicules hybrides et électriques; la croyance que notre accès à une source fiable de pétrole brut, combiné à nos investissements dans la technologie des biocarburants, nous permettra de continuer à répondre à la demande de combustibles liquides tout en réduisant l'intensité carbonique de ceux-ci; l'attente selon laquelle tous les paliers de gouvernement au Canada cherchent à diversifier les parcs de véhicules de transport pour utiliser des carburants plus sobres en carbone et, par conséquent, que les besoins de ravitaillement pour le transport évoluent au fil du temps; l'attente selon laquelle le coût des combustibles pétroliers liquides à haute densité énergétique devrait demeuré relativement faible en raison des stocks mondiaux élevés et des prix du pétrole bas qui sont prévus; la croyance qu'à long terme, le carburant diesel restera le carburant prédominant en Amérique du Nord pour les transports lourds, l'aviation, le transport maritime et le transport ferroviaire, et que nous constaterons une croissance de la demande accompagnée d'une activité économique accrue à mesure que le monde se remettra de la pandémie de COVID-19; la croyance que les véhicules hybrides, hybrides enfichables et électriques deviendront rentables comme véhicules de promenade et contribueront, avec les normes relatives au rendement du carburant, à freiner la croissance de la demande mondiale d'essence à long terme; l'attente selon laquelle les combustibles pour le camionnage lourd, l'aviation et le transport maritime du futur exigeront des mélanges de biocarburants avancés; l'attente selon laquelle le nouveau scénario de 2 °C au-delà de 2040 continuera d'éclairer la planification commerciale à long terme et la stratégie d'entreprise de Suncor et nous permettra de comprendre ce que pourrait impliquer une démarche pour faire en sorte que les températures mondiales augmentent d'au plus 2 °C d'ici 2100 par rapport aux niveaux préindustriels; l'attente selon laquelle Suncor continuera de préconiser des politiques et des réglementations environnementales qui s’attaquent aux changements climatiques, notamment en appuyant une tarification du carbone à grande échelle; la croyance que nous sommes résolus à améliorer continuellement la gestion de l’énergie et la réduction des émissions de GES dans le cadre de l'excellence opérationnelle au quotidien; l'attente selon laquelle, au cours de la prochaine décennie, notre objectif sera de favoriser des améliorations sur le plan de l'exploitation, de l'énergie et du rendement du carburant, ce qui accélérera la mise au point et la mise en œuvre de nouvelles technologies et encouragera l'évaluation de possibilités d’affaires sobres en carbone; l'attente selon laquelle Suncor continuera à travailler pour combler l'écart dans la progression de ses objectifs au cours de la prochaine décennie, en tenant compte de la nécessité de continuer à chercher des occasions de collaborer avec des partenaires axés sur les solutions pour réduire les émissions à l'échelle du système énergétique; la croyance que, dans le monde complexe et en rapide évolution d'aujourd'hui, il faudra de nouvelles technologies et une réflexion novatrice pour réduire davantage notre empreinte écologique et que, dans certains cas, le développement et le déploiement des technologies que nous envisageons nous conduiront au-delà de 2030; la croyance que nos biocarburants ont le potentiel de réduire considérablement les émissions de GES et que les installations que Suncor développera et exploitera à l'avenir sur la base de ces investissements contribueront également à notre objectif en matière de GES; et l'attente selon laquelle LanzaJet produira du carburant aviation durable à partir d'éthanol provenant de pollution et de déchets recyclés.

De telles déclarations prospectives se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « attendu », « anticipé », « estime », « planifier », « prévu », « envisagé », « croit », « projeté », « indique », « pourrait », « accent », « vision », « mission », « stratégie », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « visé », « s’efforce », « potentiel », « engagé », « occasion » et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs sont fondées sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de Suncor qui ont été formulées à la lumière de l’information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l’expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de ce qui suit : l’exactitude des estimations des réserves et des ressources; les impacts négatifs actuels et potentiels de la pandémie du nouveau coronavirus; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l’équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables; les taux de production futurs; la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre, des services et de l’infrastructure; le respect par les tiers de leurs obligations envers Suncor; le développement et l’exécution des projets; la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers; les hypothèses concernant la demande de pétrole, de gaz naturel, de distillats, d’essence, de diesel et d’autres sources d’énergie; le développement et la performance de la technologie; la croissance et les dynamiques démographiques; les hypothèses concernant les scénarios à long terme portant sur l’avenir énergétique; et les perspectives de Suncor sur la tarification du carbone. Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de la performance future et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses déclarations prospectives; le lecteur est donc averti de ne pas s’y fier indûment.

Les risques, incertitudes et autres facteurs susceptibles d’influer sur les résultats financiers et d’exploitation de tous les secteurs d’activité de Suncor sont, entre autres, les changements touchant la conjoncture économique, les conditions du marché et les conditions commerciales en général, comme le prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; (en raison notamment des effets sur la demande et l’offre attribuables à la pandémie de COVID-19 et les mesures prises par les pays membres de l’OPEP et les autres pays); les fluctuations de l’offre et de la demande pour les produits de Suncor; la mise en œuvre réussie et en temps opportun des projets d’investissements, notamment les projets de croissance et les projets réglementaires; les risques associés au développement et à l'exécution des projets majeurs de Suncor et la mise en service et l'intégration de nouvelles installations; la possibilité que des travaux de maintenance achevés n’améliorent pas nos résultats d’exploitation ni la capacité de production des installations concernées; le risque que des projets et initiatives destinés à générer une croissance des flux de trésorerie et/ou des réductions des coûts d'exploitation ne donnent pas les résultats escomptés dans les délais prévus ou même pas du tout; les mesures prises par les entreprises concurrentes, notamment la concurrence accrue d’autres entreprises pétrolières et gazières ou d’entreprises qui fournissent des sources d’énergie de remplacement; les pénuries de main-d’œuvre et de matériel; les mesures prises par les autorités gouvernementales en matière de taux d'imposition ou les modifications apportées aux taxes, frais, redevances, droits et autres coûts de conformité imposés par les gouvernements; les changements apportés aux lois et aux politiques des gouvernements qui pourraient avoir une incidence sur les activités de l'entreprise, notamment des changements portant sur l'environnement (incluant les changements climatiques), les redevances et les lois et politiques fiscales; la capacité et la volonté des parties avec lesquelles Suncor a des liens importants de s’acquitter de leurs obligations envers l’entreprise; la non-disponibilité d'une infrastructure de tiers, ou l'interruption de celle-ci, qui pourrait interrompre la production ou empêcher l’entreprise d’être en mesure de transporter ses produits; une interruption prolongée des activités ou des événements imprévus, tels que des incendies (incluant les feux de forêt), des bris d'équipement et autres événements semblables touchant Suncor ou d'autres parties dont les activités ou les actifs se répercutent directement ou indirectement sur Suncor; le potentiel d'atteinte à la sécurité de l’infrastructure et de la technologie informatiques de Suncor par des personnes ou des entités malveillantes, et la non-disponibilité ou le défaut de tels systèmes de fonctionner comme prévu à la suite de telles atteintes; les menaces à la sécurité et les menaces terroristes ou les activités de militantisme; le risque que des objectifs commerciaux concurrents puissent dépasser la capacité de Suncor d'adopter et d'implanter certains changements; les risques et incertitudes associés à l'obtention des approbations d'organismes de réglementation, de tiers et de parties intéressées, ce qui est indépendant de la volonté de Suncor, dans le cas de l'exploitation, des projets, des initiatives et des activités de prospection et de développement de l’entreprise et le respect de toutes les conditions de telles approbations; le potentiel de perturbation des activités et des projets de construction attribuable aux relations de Suncor avec les syndicats qui représentent les employés aux installations de l'entreprise; notre capacité de découvrir de nouvelles réserves pétrolières et gazières pouvant être exploitées de façon rentable; l'exactitude des estimations des réserves, des ressources et de la production future de Suncor; l'instabilité du marché qui a une incidence sur la capacité de Suncor d'obtenir du financement à des taux acceptables sur le marché des capitaux d'emprunt ou d'émettre d'autres titres à des prix acceptables; le maintien d'un ratio dette/flux de trésorerie optimal; la réussite des activités de commercialisation et de logistique de l'entreprise menées à l'aide d’instruments dérivés et d'autres instruments financiers; les coûts afférents à la conformité aux lois environnementales actuelles et futures, incluant les lois sur les changements climatiques; les risques liés à un activisme et une opposition de la population accrus à l’égard des carburants fossiles et des sables pétrolifères; les risques et les incertitudes liés à la conclusion d'une transaction d'achat ou de vente d'une entreprise, d’un actif ou d’une propriété pétrolière et gazière, incluant les estimations du dernier paiement à verser ou à recevoir; la capacité des contreparties à remplir leurs obligations en temps opportun; les risques liés à des coentreprises dans lesquelles l’entreprise détient une participation; les risques liés aux revendications territoriales et exigences de consultation des Autochtones; le risque que l’entreprise puisse faire l’objet d’un litige; l'impact de la technologie et des risques liés au développement et à la mise en œuvre de nouvelles technologies; et l'exactitude des estimations de coûts, dont certaines sont fournies au stade de la conception ou à d'autres stades préliminaires des projets et avant le début ou la conception des études techniques détaillées nécessaires à la réduction de la marge d'erreur et à l'augmentation du degré d'exactitude. Tous ces facteurs importants ne sont pas exhaustifs.

L’analyse par la direction de la situation financière et des résultats d’exploitation (rapport de gestion) de Suncor pour le premier trimestre de 2020 datée du 5 mai 2020, la notice annuelle, le formulaire 40-F et le rapport annuel à l'intention des actionnaires, tous datés du 26 février 2020 et les autres documents, qui sont déposés de temps à autre auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes, hypothèses importantes et autres facteurs qui pourraient avoir une influence sur les résultats réels et de tels facteurs sont intégrés par renvoi aux présentes. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, ou en en faisant la demande par courriel à info@suncor.com ou en consultant SEDAR au www.sedar.com ou EDGAR au www.sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres circonstances.

Mesures financières hors PCGR

Les charges d'exploitation décaissées par baril du secteur Sables pétrolifères ne sont pas une mesure prescrite par les Principes comptables généralement reconnus au Canada (« PCGR »). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2019, cette mesure financière hors PCGR est définie et rapprochée dans le rapport annuel de Suncor destiné aux actionnaires daté du 26 février 2020. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2011, cette mesure financière hors PCGR est définie et rapprochée dans le rapport de gestion de Suncor pour l’exercice terminé le 31 décembre 2013 daté du 24 février 2014. Cette mesure financière hors PCGR n'a pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elle soit comparable avec les mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Cette mesure hors PCGR est incluse parce que la direction l’utilise pour évaluer le rendement des activités du secteur Sables pétrolifères. Par conséquent, elle ne doit pas être utilisée isolément ni comme substitut aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Remise en état

Un terrain est considéré comme définitivement récupéré lorsque la construction et le modelage du relief, la mise en place de matériaux propres (selon les besoins), la mise en place de matériaux récupérés et la revégétalisation ont eu lieu. Un terrain ne peut être inclus dans l’inventaire des terrains remis en état de façon permanente tant qu'une revégétalisation ne s'est pas produite, conformément aux plans de remise en état et de revégétalisation approuvés. Suncor a remis en état une superficie cumulative totale de 48,2 hectares sous forme de milieux humides et de lacs.

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils d'équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion de six mille pieds cubes de gaz naturel pour un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence d'énergie applicable essentiellement à la pointe du brûleur et ne représente pas une équivalence de valeur à la tête du puits. Comme la valeur du ratio établi sur la base du prix courant du pétrole brut par rapport au gaz naturel diffère considérablement de l’équivalence énergétique de 6:1, l’utilisation d’un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Les mètres cubes d'équivalent pétrole sont calculés sur la base de un bep pour 159 mètres cubes standard. Étant donné que les mètres cubes d'équivalent pétrole sont basés sur une conversion impliquant des bep, toutes les valeurs sont assujetties aux mêmes limites que les bep décrits ci-dessus.

Suncor

Les expressions « Suncor », « nous », « notre », « nos », « la Société » ou « l'entreprise » dans le Rapport sur le développement durable 2020 de Suncor font référence à Suncor Énergie Inc., ses filiales, partenariats et participations dans des entreprises associées et des entités sous contrôle commun, sauf si le contexte exige une interprétation différente.

Partenariats

L'utilisation du terme « partenariat » dans le Rapport sur le développement durable 2020 de Suncor ne signifie pas nécessairement un partenariat dans un contexte juridique.

Sur cette page
Sur cette page