Rapport sur le développement durable 2019

Impact économique

Les avantages économiques liés à notre réussite vont bien au-delà des dividendes que nous distribuons à nos actionnaires. En 2018, nous avons versé des redevances et impôts totalisant plus de 2,6 milliards de dollars aux gouvernements – des revenus disponibles pour financer les programmes du secteur public, notamment l’éducation, les soins de santé et les infrastructures essentielles.
Deux employés assistent à une réunion

Un solide rendement économique, une responsabilité sociale et une gérance environnementale sont des éléments importants pour une société énergétique durable. Nos investissements dans la production d'énergie, la valorisation, le raffinage et la commercialisation profitent à l'économie dans son ensemble en :

  • créant des emplois bien rémunérés
  • favorisant la croissance économique
  • générant des revenus aux gouvernements et aux fournisseurs

2,6

milliards de dollars

versés sous forme de redevances et impôts aux gouvernements en 2018

5,2

milliards de dollars

de dépenses d’investissement totales en 2018

703

milliards de dollars

dépensés en achats directs auprès d’entreprises autochtones en 2018

Le développement de nos actifs de base nous permet aussi d'investir dans notre secteur de production d'énergie renouvelable et dans de nouvelles technologies visant à améliorer l'efficacité opérationnelle et la performance environnementale de l'entreprise. Notre solide rendement économique nous permet d'investir dans des projets de croissance et d'amélioration continue à nos installations existantes et nous continuons à créer de la valeur — pour nos actionnaires et la société dans son ensemble.

Redevances et impôts

En 2018, les redevances ont totalisé plus de 1 milliard de dollars, dont 398 millions de dollars sous forme de redevances sur les sables pétrolifères. En outre, nous avons versé 1,25 milliard de dollars* en impôts sur le revenu à des gouvernements au Canada et à l’étranger (*n’inclut pas les taxes d’accise perçues et remises par Suncor).

Dépenses en immobilisations

Les dépenses en immobilisations et les frais de prospection ont totalisé 5,2 milliards de dollars en 2018, à l'exclusion des intérêts incorporés à l’actif, comparativement à 5,8 milliards de dollars en 2017.

Biens et services

Les dépenses de notre chaîne d’approvisionnement démontrent que nous avons fait appel à près de 5 000 fournisseurs canadiens, établis dans chacune des 10 provinces en 2018 ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. Nous avons effectué des achats dans près de 40 pays dans le monde, les États-Unis étant notre deuxième plus important fournisseur – nous y faisons affaire avec plus de 1 300 fournisseurs.

Nous utilisons cinq principaux groupes de catégories qui sont subdivisés en catégories et sous-catégories. La gamme de biens et de services variée inclut ce qui suit :

  • services d’aviation
  • produits chimiques, gaz et fluides
  • travaux de génie civil
  • services de construction
  • forage et conditionnements
  • services ou consultation en environnement, santé et sécurité
  • équipements électriques
  • services d'ingénierie
  • biens et services aux installations
  • parcs de véhicule et pièces pour parc
  • fret et transport
  • transport terrestre
  • santé et mieux-être
  • instrumentation et contrôles
  • services informatiques (projets numériques, équipement, applications et infrastructure)
  • hébergement
  • services de maintenance
  • ventes et commercialisation
  • matières (produits consomptibles, acier et PVF)
  • services et équipements miniers
  • services et équipements extracôtiers
  • services professionnels
  • machinerie rotative
  • équipement inerte
  • services de soutien
  • actifs à la surface des bassins de résidus
  • télécommunications
  • voyages et divertissements

La séparation typique des biens par rapport aux services dépend du type de lieu de travail, notamment :

  • installations d’exploitation, où les dépenses sont généralement 60 % de services et 40 % de biens
  • importants chantiers de construction, où les dépenses sont généralement 70 % de services et 30 % de biens

En plus de notre Code des normes de pratiques commerciales des fournisseurs, nos normes de préqualification et de qualification, nous disposons également de méthodes précises pour sélectionner les fournisseurs locaux. Des clauses de développement régional sont en place pour les fournisseurs et les contrats à l'échelle de tous les secteurs, et les documents d'impartition incluent souvent des critères qui évaluent les fournisseurs selon la représentation autochtone ou locale.

Nous publions les occasions où nous recherchons des fournisseurs ou des contrats locaux sur les sites Web d'organismes régionaux dont le Regional Economic Development (REDlink) et la Northeast Alberta Aboriginal Business Association (NAABA). L'objectif est de s'assurer que les entreprises et fournisseurs locaux prennent connaissance des occasions offertes dans leur région.

Partenaires autochtones

En 2018, nous avons consacré 703 millions de dollars à des achats directs auprès d'entreprises autochtones, une hausse de 35 % par rapport à 2017 grâce à de nouveaux fournisseurs et l’enregistrement du double des dépenses dans le secteur Aval.

Depuis 1999, Suncor a dépensé environ 5 milliards de dollars auprès d'entreprises autochtones (entrepreneurs directs et sous-traitants), près de la moitié ayant été dépensé depuis 2013.

Sur cette page
Sur cette page
Lectures recommandées
Rapports financiers
Vision de Suncor
Partenariat avec les entreprises et les communautés autochtones