Rapport sur le développement durable 2018

Impact économique

Les avantages économiques liés à notre réussite vont bien au-delà des dividendes que nous distribuons à nos actionnaires. En 2017, nous avons versé des redevances et impôts totalisant plus de 2,1 milliards de dollars aux gouvernements – des revenus disponibles pour financer les programmes du secteur public, notamment l’éducation, les soins de santé et les infrastructures essentielles.

Nous nous sommes engagés envers une mission, une vision et des valeurs qui guident nos décisions commerciales.

Une solide performance économique, une responsabilité sociale et une gérance environnementale sont des éléments importants pour une société énergétique durable. Notre investissement dans la production d'énergie, la valorisation, le raffinage et la commercialisation profite à l'économie dans son ensemble en :

  • créant des emplois bien rémunérés
  • faisant la promotion de la croissance économique
  • procurant des revenus aux gouvernements et aux fournisseurs

2,1

milliards $

versés sous forme de redevances et impôts aux gouvernements en 2017

5,8

milliards $

de dépenses d’investissement totales en 2017

4,0

milliards $

dépensés auprès d’entreprises autochtones depuis 1999

Le développement de nos principaux actifs nous permet aussi d'investir dans notre secteur de l'énergie renouvelable et dans de nouvelles technologies visant à améliorer l'efficacité opérationnelle et la performance environnementale à l'échelle de l'entreprise. Notre solide rendement économique nous permet d'investir dans des projets de croissance et d'amélioration continue à nos installations existantes, malgré un contexte de prix du pétrole incertain. Les répercussions de ces investissements se font sentir dans l'ensemble de l'économie nord-américaine et bien au-delà.

C'est de toutes ces façons que nous continuons à créer de la valeur – pour nos actionnaires et la société dans son ensemble.

Redevances et impôts

En 2017, les redevances ont totalisé 931 millions de dollars, dont 355 millions de dollars sous forme de redevances sur les sables pétrolifères. En outre, nous avons versé 1,2 milliard de dollars* en impôts à des gouvernements au Canada et à l’étranger (*n’inclut pas les taxes d’accise perçues et remises par Suncor).

Dépenses d’investissement

Les dépenses en immobilisations et les frais de prospection ont totalisé 5,8 milliards de dollars en 2017, à l'exclusion des intérêts incorporés à l’actif, comparativement à 6,0 milliards de dollars en 2016.

Biens et services

Un examen des dépenses de notre chaîne d’approvisionnement montre que nous avons fait appel à près de 5 000 fournisseurs canadiens, établis dans chacune des 10 provinces ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. Les États-Unis viennent au deuxième rang pour le nombre de fournisseurs (plus de 1 300) et nous avons aussi fait des achats auprès de fournisseurs dans près de 40 autres pays.

Nous utilisons sept principaux groupes de catégories qui sont subdivisés en catégories et sous-catégories. La taxonomie utilisée pour définir et créer ces catégories et sous-catégories est celle du United Nations Standard Products and Services Code, lequel est utilisé mondialement pour classer les produits et services. La gamme de biens et de services variée inclut ce qui suit :

  • services d’aviation
  • produits chimiques, gaz et fluides
  • travaux de génie civil
  • services de construction
  • machinerie et accessoires de forage
  • services de forage et de conditionnement
  • services ou consultation en environnement, santé et sécurité
  • électricité
  • services d’ingénierie-conseils
  • biens ou services aux installations
  • parcs de véhicule et pièces pour parc
  • fret et transport
  • transport terrestre
  • santé et mieux-être
  • instrumentation et contrôles
  • services informatiques (matériel, services, applications et infrastructure)
  • hébergement
  • services de maintenance
  • ventes et commercialisation
  • biens (consommables et structure en acier/PVF)
  • équipement minier
  • services et équipements extracôtiers
  • services professionnels
  • logiciels
  • équipement inerte
  • services de soutien
  • actifs à la surface des bassins de résidus
  • télécommunications

La séparation typique des biens par rapport aux services dépend du type de lieu de travail, notamment :

  • installations d’exploitation, où les dépenses sont généralement 60 % de services et 40 % de biens
  • importants chantiers de construction, où les dépenses sont généralement 70 % de services et 30 % de biens

Nous mettons en œuvre des pratiques particulières pour la sélection des fournisseurs locaux. Des clauses de développement régional sont en place pour les fournisseurs et les contrats à l'échelle de toutes les unités commerciales, et les documents d'impartition incluent souvent des critères qui évaluent les fournisseurs selon la représentation autochtone ou locale.

De plus, nous avons une pratique courante qui est de publier les occasions s'adressant à des fournisseurs ou des contrats locaux sur les sites Web d'organismes régionaux dont le Regional Economic Development (REDlink) et la Northeast Alberta Aboriginal Business Association (NAABA). L'objectif est de s'assurer que les entreprises et fournisseurs locaux prennent connaissance des occasions offertes dans leur région.

Partenariats avec les Autochtones

En 2017, nous avons consacré plus de 521 millions de dollars à des achats directs auprès d'entreprises autochtones. Depuis 1999, Suncor a dépensé un peu plus de 4,0 milliards de dollars auprès d'entreprises autochtones (entrepreneurs directs et sous-traitants), près de la moitié ayant été dépensé depuis 2013.

Sur cette page
Sur cette page
Lectures recommandées
Rapports financiers disponibles à Suncor.com
En savoir plus sur notre vision